Autobiographie et biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Autobiographie
et
Biographie

I. AUTOBIOGRAPHIE 1

1- CARACTÉRISTIQUES ET CONTRAINTES2

a) Les thèmes de l'écriture2
b) L'énonciation2
c) Le rapport au passé: une introspection3
d) Les genres autobiographiques4

2 – LES BUTS DE L'AUTOBIOGRAPHIE4

3 – LA QUESTION DE LA SINCÉRITÉ4

4 - LES FAUSSES AUTOBIOGRAPHIES5

5- LES AUTEURS DE RÉFÉRENCE5

a) Saint Augustin5
b)Montaigne6
c) Rousseau6

II. BIOGRAPHIE7

I. LES SOURCES HISTORIQUES DU GENRE BIOGRAPHIQUE7

II. CARACTÉRISTIQUES8

I. AUTOBIOGRAPHIE
Autobiographie, du grec: «graphein» (écrire), «bios» (vie), «autos» (soi-même)
→ écrire sa vie soi-même.
Définition: récit qu'une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu'elle insiste sur sa sa vie personnelle et l'histoire de sa personnalité.1- Caractéristiques et Contraintes
A travers l’expérience d’un individu, le lecteur est à la recherche d’une vérité sur la condition humaine. La curiosité du lecteur pour un écrivain participe également au succès du genre.
On reconnaît une œuvre autobiographique par:
son titre, qui peut sans ambiguïté révéler ce type d'ouvrage, par exemple «Autobiographie» ou «Histoire de ma vie».
unengagement de l'auteur envers le lecteur en préface.
l'auteur, qui peut sous-entendre une autobiographie par le don de son identité à son personnage.
a) LES THÈMES DE L'ÉCRITURE
Le sujet est la vie de l'auteur: il y a donc la même identité derrière l'auteur, le narrateur et le personnage principal.
La contrainte liée à la perspective du récit suppose que l’autobiographie fait preuve d’uneffort de synthèse du moi et de l’histoire de sa personnalité. L’auteur « reconstruit » sa vie en lui donnant un certain sens.
Certains moments clés de la vie se retrouve souvent dans une autobiographie:
La jeunesse: l’enfance occupe une place significative dans la mesure où elle contribue à orienter la vie d’un individu.
la scolarité, la famille et plus particulièrement les parents,absents ou non: ils participent à l'éducation, et donc au développement des idées et du caractère.
le souvenir des lectures, qui peuvent marquer l'auteur en bien comme en mal.
les premières rencontres, qui influent sur le cour de l'existence.
les échecs et les réussites.
la naissance de la vocation littéraire, la vocation d’écrivain: pourquoi écrire une autobiographie?

b)L'ÉNONCIATIONLe point de vue est interne (donc subjectif): c'est l'auteur qui raconte ses souvenirs, ce que lui a vécu.
Les marques de la première personnel
→ Les pronoms personnels: sujet «je», compléments «me/moi».
→ Les adjectifs et les pronoms possessifs: «mon/mes» «le mien/les miens»
La présence de l'auteur est soulignée par son implication subjective:
Marque lexicale:adjectifs/adverbes/noms... à valeur hyperbolique ou au contraire ou au contraire à valeur concessive.
Marque verbale: conditionnel, les auxiliaires de mode vouloir ou pouvoir.
Marque syntaxique: tournures restrictives.

La première personne du pluriel «nous» ou la troisième du singulier «tu» peuvent être utilisés à la place du «je». Elles ont la même valeurs (identité auteur/narrateur/personnage) maispeuvent permettre à l'auteur de prendre un certaine distance avec son histoire et lui permet une analyse de sa vie plus objective. Ce sont des «je» déguisés.

c) LE RAPPORT AU PASSÉ: UNE INTROSPECTION
Une introspection.
Le texte fait alterner récit et analyse. L'auteur reconstitue son passé, il le reconstruit. Il analyse aussi ce qu'il a été : selon les cas, au moment de l'écriture, l'auteurpeut s'identifier au "je" d'autrefois en revivant les émotions d'alors ou au contraire, il peut prendre du recul en ayant une vision critique sur ce souvenir («je» passé et «je» narrateur»).
Le récit autobiographique est donc nécessairement rétrospectif, il passe pas un travail de réminiscence.

Deux systèmes de temps peuvent être utilisés.
le temps de l'écriture est ancré dans la...
tracking img