Autobiographie simone de beauvoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'autobiographie suppose des modalités d'écriture très variées en raison de l'implication particulière de chaque auteur dans son propre texte. Néanmoinsbeaucoup choisissent une relation chronologique de leur vécu, ce qui les amène évidemment à évoquer en premier lieu leur naissance et leur petite enfance avectous les écueils d'une mémoire défaillante. Ainsi Simone de Beauvoir a choisi d'évoquer sa vie d'enfant dans Mémoires d'une jeune fille rangée (1958). Quellestratégie adopte-t-elle pour pallier les défauts de mémoire inhérents à ce genre d'exercice ?
Nous verrons tout d'abord qu'elle utilise les élémentsvérifiables d'un récit chronologique confirmé ainsi dans sa vérité et sa sincérité. Puis nous étudierons le contexte dans lequel elle a évolué dès sa prime enfanceet la manière dont celui-ci a contribué à l'édification de sa personnalité.
Simone de Beauvoir entreprend sa biographie de manière classique,volontairement conventionnelle : « Je suis née à quatre heures du matin, le neuf janvier 1908… ». On remarque qu'elle se situe d'emblée dans un cadre temporel trèsprécis. Cette minutie par rapport au temps se retrouve dans la suite du texte, l.3 « l'été suivant », l.7 et l.8 : « Mon père avait trente ans, ma mère vingt et un…» Dans cette phrase en particulier la juxtaposition et l'ellipse du verbe « avait » met bien en valeur la datation. Enfin on trouve l.10 : « …j'ai deux anset demi… ». Cette façon d'insister sur l'ancrage temporel permet aussi d'appuyer la véracité de ses propos : tout cela est incontestable et vérifiable.
tracking img