Autrui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2736 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’expérience morale n’est pas la seule à nous mettre en relation avec autrui. Si l’on demande de réfléchir à nos rapports avec « les autres », nous penserons plus facilement à ceux auxquels nous lient des rapports d’amour et d’amitié, qu’à la figure d’un « autre » non identifié. De fait la vie affective déploie toute une palette, très différenciée, de rapports à autrui. L’amitié nous donne parexemple l’expérience d’une relation à la fois symétrique (les amis se considèrent comme parfaitement égaux), et élective.
Dans le texte d’Emmanuel Kant, extrait du §46 de la Doctrine de la vertu, Métaphysique des Mœurs partie II, l’auteur traite de l’amitié et la présente comme un Idéal de sympathie et de communication. Kant soutient d’ailleurs la thèse suivante, « l’amitié considérée dans saperfection est l’union de deux personnes liées par un amour et un respect égaux et réciproques ».
Dès lors peut-on se demander si l’amitié peut être entendue comme une forme privilégiée de la connaissance d’autrui ?
En prenant pour objet de réflexion et comme niveau d'exigence l'amitié « considérée dans sa perfection », Kant s'inscrit apparemment dans la grande tradition aristotélicienne desmorales de la vertu. La perfection est naturelle, donc toujours accessible, mais celle que conçoit Kant relève d'une Idée pure, purement pratique, mais comme telle échappant à l'expérience. L'amitié se fonde sur deux rapports d'égalité formant une proportion idéale, et pour tout dire impossible. D'une part il faut qu'au sein de l'amitié amour et respect s'équilibrent, ce qui paraît difficile étant donnéleur nature contradictoire ; d'autre part il convient que ces dispositions soient également réparties et avec la même intensité chez chacun des amis, ce qui ne saurait être constant. Même si le respect purement moral, tourné vers la loi et non vers une personne, se situe au-delà du simple respect d'amitié, nous verrons que la recherche de cet équilibre ne peut que mettre en avant le caractèreirréalisable de cet idéal d’amitié parfaite. Malgré tout il s'agit de respecter cet idéal, ne serait-ce que pour se rendre digne d'être heureux, c'est ce veut signifier Kant en affirmant que rechercher son bonheur est un devoir. Ce texte étudié montre le caractère indispensable d’autrui sous la figure de l’ami plus particulièrement, en effet l’ami peut me rendre heureux par cette relation d’amitiéet il peut également m’inciter à la vertu.
La deuxième question qui se pose est de savoir comment définir l’amitié sur un équilibre si dans sa perfection elle n’est qu’un idéal inatteignable et irréalisable ?
Nous tenterons de répondre à cette question en nous interrogeant sur l’amitié, à savoir si elle doit être considérée comme un simple équilibre entre amour et respect, puis nous nousdemanderons si une amitié « considérée dans sa perfection » existe ou n’est qu’un Idéal ?

Dans un premier temps nous remarquons que Kant fait un parallèle entre la loi de Newton sur notre Univers et l’amitié parfaite qu’il établit par un parfait équilibre entre amour et respect, en effet, l'amitié, « considérée dans sa perfection » est « l'union de deux personnes liées par un amour et un respectégaux et réciproques ». Mais il est facile de voir que, bien que tendre vers l'amitié comme vers un « maximum de bonnes intentions » des hommes les uns à l'égard des autres soit un devoir, sinon commun, du moins méritoire, une amitié parfaite est une Idée quoique nécessaire pratiquement elle est irréalisable.
Mais elle est aussi « idéal de la sympathie et de la communication ». En amitié, deuxpersonnes avancent ensembles en ce sens où règne la confiance. La sympathie nous ouvre aux autres, ce qui caractérise cette communication. Cet Idéal, en ce qui concerne le bien de chacun de ceux qui sont unis par une volonté moralement bonne, est que si celui-ci ne produit pas tout le bonheur de la vie, son acceptation et celle de ces deux sentiments qui le composent enveloppent la dignité d'être...
tracking img