Autrui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
AUTRUI
L'altérité est une des catégories fondamentales de l'esprit
Autrui, c'est d'abord l'autre, le différent
C'est un moi qui n'est pas moi: cf Sartre: "Autrui, c'est l'autre, c'est à dire lemoi qui n'est pas moi...Autrui, c'est celui qui n'est pas moi et que je suis pas. Ce ne-pasindique un néant comme élément de séparation donné entre autrui et moi-même" ("L'être et le néant").
- Laréflexion classique n'a guère pris en compte la dimension de l'autre
cf Descartes: ce que le cogito nous livre, c'est d'abord une pensée se prenant elle-même comme objet de réflexion, une consciencedoutant et par là-même existant. Je pense, je suis. La conscience s'appréhende alors en tant que retirée du monde, sans prendre en compte la présence de l'autre; la réflexion philosophique s'opère dans lasolitude.
- Autrui comme nécessaire à la constitution même de la conscience de soi:
C'est au 19è siècle, avec Hegel, que la notion d'autrui apparaît véritablement dans la réflexion philosophique:sans autrui, je ne suis rien, je n'existe pas. Je dépends de l'autre dans mon être. Car je ne suis une conscience de soi que si je me forge et me forme à travers la négation d'autrui.
Pour réaliserl'unité de la conscience de soi, je dois me faire reconnaître.
Sans la lutte des consciences de soi opposées, la conscience ne peut se former et se forger:
Toute conscience poursuit la mort de l'autre-il ne s'agit pas bien entendu de la mort physique- Ce que désire la conscience, c'est asservir l'autre ou plus exactement détruire son autonomie et sa liberté. La vie humaine, c'est le conflit. Enréalisant cette destruction, j'assure alors ma supériorité.
- Hegel a donc mis en évidence la notion moderne d'intersubjectivité:
Ce qu'il nous a appris, c'est que le cogito est à la fois saisie desoi-même et saisie de l'autre; que l'autre est indispensable à notre existence => par le "Je pense", contrairement à la philo de Descartes, nous nous atteignons nous-mêmes en face de l'autre. C'est...
tracking img