Autrui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Serais-je un être humain sans les autres ?

Naturellement l’Homme a, comme toutes les espèces animales, toujours vécue en relation avec d’autres de ses semblables. Nous commençons notre vie entourés d’une famille, grandissons et évoluons aux côtés d’autres Hommes et cela jusque a notre mort. Ainsi c’est l’évolution de notre espèce qui nous a poussés à nous regrouper, à vivre et s’épanouir ensociété, en présence d’autrui. Autrui ne désigne pas tel ou tel autre mais l’autre en général. Par ailleurs lorsqu’on fait l’expérience d’autrui on ne fait pas l’expérience de l’autre en général, mais de l’autre en temps qu’être humain, qu’être singulier.
Autrui est mon semblable, en ce sens nous appartenons à la même espèce, avons une morphologie commune, un être doué de pensée et de raison, laparole et une conscience de notre existence et du monde. Pourtant nous ne sommes pas totalement identiques, nous pouvons être de taille diverses, de sexes opposés, de couleur différents et nous possédons chacun des pensées, des sentiments ou des avis divers par lesquels parait notre singularité. C’est pourquoi l’on est toujours séparé d’autrui par une barrière insurmontable, un écartentre lui-même et moi. Je ne peux me projeter totalement dans son esprit et ressentir sa souffrance, sa peine, sa joie, sa connaissance, car ces éléments lui sont propres, spécifiques à son être.
Cependant les relations que nous entretenons avec autrui nous permettent néanmoins de nous figurer des émotions ou les sensations des autres. Je peux imaginer la colère, la joie, la peine, le regret, ladéception ressenti par un individu, mais cela se limite à la représentation que j’en ai. S’il souffre la douleur est la sienne, elle l’est pas la mienne. Autrui m’est donc à la fois familier (nous possédons des gènes universels et des spécificités communes) et étranger (nous avons chacun un esprit et une conscience unique).
Quoiqu’il en soit nous n’imaginons pas notre vie autrement qu’avec lesautres, nous avons besoin d’eux pour communiquer, partager nos pensées, faire preuve de nos états, de notre savoir… Pour autant cette cohabitation se transforme souvent en contentieux, du simple conflit entre individus jusqu’aux guerres des peuples. Dans ces conditions autrui se révèle être mon ennemi et un frein à mon épanouissement et à mon bonheur.
Seulement que serions-nous sans les autres? Serions-nous les sujets pensants ayant conscience de leur existence et du monde si nous ne vivions pas entourés d’autres individus ? La solitude, excluant autrui de l’existence, est-elle en définitif un bénéfice pour l’être ou bien au contraire une menace pour son esprit ?
En effet la solitude s’exerce de deux manières, elle peut être choisie ou subie.
Lorsqu’elle est subie elle s’accompagned’un appauvrissement de l’esprit de celui qui y est contraint, ramenant l’Homme à l’état de nature, c’est-à-dire a un banal mammifère. Si elle s’exerce depuis longtemps ou toujours, elle a même empêchée le développement de la partie du néocortex du cerveau. C’est grâce à elle que se développe le langage, la pensée abstraite, l’imagination, la conscience. Le néocortex est souple et a descapacités d’apprentissage quasi infinies. Ainsi Victor de l’Aveyron, surnommé l’Enfant sauvage par Lucien Malson, était un jeune garçon qui s’était élevé seul dans les bois, s’alimentant de racines et de gland, dont la vie ne reposait que sur la suffisance biologique relative (se nourrir, respirer, boire en occultant ce qui l’entourait, autrui par conséquence). Trouvé et ramené à la civilisation, ilrestera cependant un homme à l’état de nature, malpropre, agressif et désintéressé des autres et du monde qui l’entoure. Jean Itard explique cela par le fait que n’ayant pas reçu d’éducation, ayant été exclu du contact avec d’autres individus de son espèce, son intelligence et ses idées étaient relativement restreintes. Son intelligence était relative aux besoins et dépourvue de toutes les idées...
tracking img