Autrui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Autrui se conçoit comme l'alter ego c'est-à-dire l'autre moi. Autrui est donc à la fois mon semblable et un sujet différent de moi. Proximité et distance caractérisent autrui.Proximité, parce qu'il s'agit d'un sujet conscient comme moi ; distance parce qu'il s'agit d'une conscience singulière.
Connaissance de soi et autrui[modifier]

Selon Aristote, l'être humaina besoin d'autrui pour se connaître lui-même :
« La connaissance de soi est un plaisir qui n'est pas possible sans la présence de quelqu'un d'autre qui soit notre ami ; l'homme qui sesuffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même. »
La Grande Morale, Livre II, Chap. XV
Connaissance d'autrui[modifier]

Chaque sujet a un sensintuitif de lui-même. C'est ce qu'illustre le cogito de Descartes. Le cogito cartésien est une expérience personnelle aboutissant à la prise de conscience de soi. Comment peut on alorsaccéder à la connaissance de l'existence de l'autre? Pour Husserl et Sartre, la connaissance d'autrui relève d'une attitude irréfléchie, intuitive. En effet, d'après la thèsephénoménologique, la conscience de soi présuppose la connaissance d'autrui. Je ne pourrais être conscient de mon existence sans être en même temps conscient de l'existence d'autrui.
La conscienceest d'abord dirigée vers le monde avant d'être consciente de soi. En outre, le monde dans lequel nous vivons est essentiellement humain. Pour être conscient de mon existence et de mesexpériences, je dois d'abord être conscient qu'autrui perçoit les mêmes choses que moi. On peut aussi connaître autrui par le dialogue, le langage permet le contact avec l'autre avecplus de perspectives selon Merleau Ponty. Chaque protagoniste exprime sa pensée et se rend disponible pour écouter l'autre. Ce qui peut déboucher sur une compréhension mutuelle.
tracking img