Avalon high

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 289 (72224 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Elle ne sait pas ce que peut être la malédiction, Elle tisse, jour après jour, Elle n'a pas de loyal et fidèle chevalier, La Dame de Shallot.

Alfred Lord Tennyson

CHAPITRE 1
Et près de la lune le moissonneur épuisé, Entassant les bottes de céréales sur les hauteurs dégagées, Écoutant, murmure : « C'est la fée la Dame de Shallot. » - Quelle chance tu as ! Vous pouvez faire confiance à mameilleure amie Nancy pour voir les choses sous cet angle. Nancy est ce qu'on appelle une «optimiste ». Non que je sois pessimiste. Disons plutôt que je suis pragmatique. Du moins, d'après Nancy. Et que j'ai, apparemment, beaucoup de chance. - Comment ça ? ai-je demandé. - Tu sais bien, a répondu Nancy. Tu vas pouvoir tout recommencer depuis le début dans un nouveau lycée où personne ne te connaît.Du coup, tu pourras être qui tu veux. Te façonner une nouvelle personnalité sans qu'on te dise : «De qui te moques-tu, Ellie Harrison? Je me souviens, quand tu as mangé de la colle au CP... » - J'avoue que je n'y avais pas pensé, ai-je fait. Mais permets-moi de te rappeler que c'est toi qui as mangé de la colle. - Tu vois bien ce que je veux dire! a soupiré Nancy. En tout cas, bonne chance. Aubahut et ailleurs ! - Oui, ai-je murmuré, sentant à travers les mille cinq cents kilomètres qui nous séparaient qu'il était temps de raccrocher. À bientôt, Nancy ! - Au revoir, a-t-elle répondu avant d'ajouter une dernière fois: Quelle chance tu as ! À vrai dire, jusqu'à ce que Nancy me le fasse remarquer, je n'avais pas pensé qu'il y avait quoi que ce soit de réjouissant dans ma nouvelle situation.À part la piscine, bien sûr. On n'en a jamais eu. Avant, si Nancy et moi on avait envie de faire une trempette, il fallait qu'on prenne nos vélos et qu'on pédale pendant huit kilomètres - et je peux vous dire que ça montait - pour atteindre Como Park. En tout cas, quand mes parents m'ont annoncé qu'ils prenaient une année sabbatique, heureusement qu'ils ont précisé qu'on aurait une piscine ànous, sinon, je vous le jure, j'aurais défailli. Lorsqu'on a des parents profs, le mot sabbatique est sans doute la pire insulte qui soit. Tous les sept ans, la plupart des professeurs se voient offrir la possibilité de prendre

une année sabbatique - en gros, une année de vacances, durant laquelle ils peuvent recharger leurs batteries et essayer d'écrire et de se faire publier. Les profs adorentprendre une année sabbatique. Leurs enfants, non. Vous aimeriez, vous, quitter vos amis pour un an et, une fois que vous avez enfin réussi à vous en faire de nouveaux, revenir chez vous et recommencer à zéro ? Non. Sauf si vous êtes un peu tordu. À la décharge de mes parents, je dois avouer que cette année sabbatique ne s'annonce pas aussi horrible que celle qu'on a passée en Allemagne. Attention,je ne suis pas en train de dire que ça craint en Allemagne. J'échange toujours des mails avec Anne-Katrin, la fille à côté de qui j'étais assise en cours. Mais s'il vous plaît! J'ai dû apprendre à parler une autre langue ! Au moins, cette année, on est restés aux États-Unis. Bon d'accord, on habite à côté de Washington, ce qui n'a rien à voir avec le reste de l'Amérique. Mais tout le monde parleanglais. Et il y a la piscine. Avoir une piscine, c'est un paquet de responsabilités, si vous voulez savoir. Tous les matins, il faut vérifier le filtre et s'assurer qu'il n'a pas été obstrué par des feuilles ou des animaux morts. Il y a presque toujours une ou deux grenouilles dans le nôtre. Généralement, si je me lève assez tôt, elles sont encore vivantes quand j'arrive. Du coup, je dois conduireune expédition de sauvetage de grenouilles. La seule façon pour les sauver, c'est de plonger la main dans l'eau et retirer le panier du filtre. Résultat, je me suis trouvée plus d'une fois en contact avec toutes sortes d'animaux plus dégoûtants les uns que les autres, comme des scarabées ou des souris. Une fois, je suis même tombée sur un serpent. Comme il était hors de question que je le...
tracking img