Avantages et inconvénients du commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
ÉCONOMIE POLITIQUE DE LA RÉFORME DE TRANSITION FISCALE : LE CAS DU MAROC
Jean-François Brun et al. De Boeck Université | Afrique contemporaine
2007/3 - n° 223-224 pages 309 à 324

ISSN 0002-0478

Article disponible en ligne à l'adresse:-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2007-3-page-309.htm

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.140.51.252 - 27/03/2012 17h43. © De Boeck Université

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 105.140.51.252 - 27/03/2012 17h43. © De Boeck Université

Pour citer cet article :-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Brun Jean-Françoiset al., « Économie politique de la réforme de transition fiscale : le cas du Maroc », Afrique contemporaine, 2007/3 n° 223-224, p. 309-324. DOI : 10.3917/afco.223.0309--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour De Boeck Université. © De Boeck Université. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement.Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Économie politique de la réforme Économie politique Maroc de transitionfiscale : le cas du
Jean-François BRUN * Gérard CHAMBAS ** Martial LAURENT ***

INTRODUCTION
Au début des années 1980, afin de pallier de graves déséquilibres macroéconomiques, le Maroc s’engage dans une politique de stabilisation ; dans les années 1990, il met en œuvre un vaste programme de réformes économiques. Une des orientations les plus importantes est le choix en faveur de l’ouvertureéconomique marqué en 1996 par la signature d’un accord de libre échange avec l’Union européenne, puis d’accords commerciaux avec la Turquie, les États-Unis et aussi avec l’Égypte, la Jordanie, la Tunisie 1. Ce choix vers l’ouverture est à l’origine d’un choc budgétaire majeur en provoquant dans les prochaines années une quasi-disparition des recettes tarifaires qui constituent encore, en 2006, 10,4 %des recettes fiscales contre 19,3 % en 2000). Afin d’éviter une chute de ses recettes publiques, le Maroc s’est engagé dans une politique de transition fiscale qui consiste à renforcer les recettes de fiscalité internes pour compenser la chute des recettes tarifaires.

* Maître de Conférences CERDI - Clermont-Université, Université d’Auvergne. ** Chargé de Recherches CNRS-CERDI,Clermont-Université, Université d’Auvergne. *** Consultant international, expert en finances publiques. Les auteurs sont redevables vis-à-vis des informations recueillies alors qu’ils participaient en tant qu’experts pour le compte de l’Union européenne aux analyses préalables à l’adoption de l’Accord triennal de soutien à la réforme fiscale entre le Maroc et l’Union européenne. Beaucoup d’informations recueilliesà l’occasion de l’évaluation de l’espace budgétaire du Maroc effectuée à la demande du PNUD et lors d’un atelier organisé en mai 2007 par la DEPF ont aussi été incluses. Les auteurs remercient vivement pour leurs remarques deux référés anonymes qui ont permis d’améliorer une version initiale. Cependant, les auteurs assument seuls la responsabilité de cet article. 1. Le processus d’Agadir a...
tracking img