Avis personnel exemple

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (594 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
AVIS PERSONNEL
Il nous conviendrait néanmoins de nuancer les idées précédemment énoncées…
Selon les dires de certains, l’omniprésence de l’image est synonyme de transparence, et d’une meilleurecompréhension du réelle. Cependant si l’image nous offre bien une vue sur le monde, elle ne nous permet pas forcement de mieux le comprendre. Assurément, nous sommes au courant de tout, tout ce queles médias nous montre , tout ce que les médias veulent nous montrer, une sélection partielle de l’information. Quand bien même elle nous montrerait tout. En quoi par exemple, une vidéo montrant des G.Iattaquant des talibans mènerait à une meilleure compréhension de ce qui se passe en Afghanistan ? L’image n’est que la surface du réelle, elle n’a aucune valeur si son spectateur n’a aucuneconnaissance sur le sujet exposé, et qui par conséquence est incapable de la juger. Le danger est la simplification de fait qui sont en fait très compliqué ce qui forcement amène les téléspectateurs à unelecture complètement biaisée. Elle ne lui apporte rien, et pire l’éloigne de la réalité. A une époque où l’image a autant de poids que les mots, surtout en des temps où les événements non représentéstombent dans l’amnésie internationale. Nous aurions bien peu de choses à dire quant aux millions de bangladeshis actuellement victimes d’inondations. Quant est-il du récent tremblement de terre enHaïti ? Nous sommes cette fois-ci bien tous au fait. Pourquoi cela ? Y aurait-il une hiérarchisation des catastrophes? Les bangladeshis n’ont-ils pas besoin de nos dons eux aussi ? L’opinion en fait, ne sesoucie que des sujets matraqués par les médias. Forcement si les images des dégâts provoqués par le drame haïtien tournent en boucles sur nos télévisions nous voyons Haïti et non le Bangladesh, entreautres… Aussi les hommes ayant bien compris l’influence de l’image sur l’opinion, l’instrumentalisent à leur avantage. Par conséquent on ne peut parler de démocratisation de l’information....
tracking img