Avocat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4207 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avocat (métier)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Avocat.
Avocat (métier) |
Représentation d'un avocat français au début du XXe siècle |
|
Appellation(s) | Avocat |
Secteur(s) d'activité | Justice - Droit |
Niveau de formation | Universitaire (Master en droit) |
Professions voisines | Juristed'entreprise - Notaire |
modifier  |

Caricature d'avocats d'Honoré Daumier
En droit, l'avocat est un juriste dont la fonction traditionnelle est de défendre ses clients, personnes physiques ou morales, en justice, en plaidant pour faire valoir leurs intérêts et, plus généralement, pour les représenter. L'avocat s'acquitte d'une fonction de conseil et de rédacteur d'actes. Le ministère d'avocat[1]est parfois rendu obligatoire par le droit national, notamment afin d'assurer les droits de la défense devant certaines juridictions.
Sommaire[masquer] * 1 Etymologie * 2 Histoire * 3 Revenus * 4 Contentieux * 5 L'avocat dans le monde * 5.1 Canada * 5.2 Chine * 5.3 États-Unis * 5.4 Iran * 5.5 Suisse * 5.6 Union européenne * 5.6.1 Belgique* 5.6.2 France * 5.6.3 Roumanie * 5.6.4 Royaume-Uni * 6 Avocats célèbres * 6.1 Avocats historiques * 6.2 Avocats contemporains * 7 L’avocat dans la culture * 7.1 Littérature * 7.2 Cinéma * 7.3 Séries télévisées * 8 Notes et références * 9 Bibliographie * 10 Voir aussi * 10.1 Articles connexes * 10.2 Liens externes |
Etymologie
deadvocatus ; ad, à, et vocatus, appelé : celui qui est appelé [ au secours ou à plaider ]. Avocat est une version simplifiée au XIIe siècle de advocatus. Le féminin avocate désignait la femme de l'avocat, jusqu'en 1932 où il désigne la femme exerçant le métier d'avocat.
Histoire

Cicéron, l'un des premiers avocats de l'Histoire.
La première mention relative à des avocats figure dans uncapitulaire de Charlemagne de 802 mais en pratique le barreau ne débute qu’avec la fixation du Parlement en 1302 et la création du tableau des avocats en 1327. Apparaissent alors les premières règles de déontologie.
Dans l'Antiquité, en Grèce et à Rome officiaient déjà des défenseurs ; mais le plus souvent, l'accusé devait se défendre lui-même, en vertu de la loi de Solon.
Dans le royaume de France,Philippe III le Hardi rédige une ordonnance organisant le métier d'avocat : parmi les règles se trouve l'obligation de prêter serment, de défendre une cause juste et de recevoir un salaire modéré. Une partie des avocats du Moyen Âge étaient des clercs, portant une robe noire qui reste le costume de cette profession en France.
Le bâtonnier est le président du conseil de l'Ordre des avocats ; ilportait un bâton dans les processions religieuses médiévales. Son rôle consiste notamment à régler les litiges entre confrères. Un barreau séparait l'avocat du public[2].
Revenus
Hormis l'Aide juridictionnelle, prise en charge par l'Etat, qui permet aux justiciables (sous certaines conditions, notamment de ressources) d'être assistés et/ou représentés en justice gratuitement (aide juridictionnelletotale) ou à moindre coût (aide juridictionnelle partielle), l'avocat perçoit des honoraires. Il en existe de trois sortes : le premier est calculé en fonction du nombre d'heures consacrées au traitement de l'affaire ; le deuxième est calculé de manière forfaitaire, quel que soit le temps consacré au traitement de l'affaire ; le troisième est calculé en fonction du résultat (par exemple, un certainpourcentage de la somme allouée par une décision de justice). Il sera enfin utilement précisé que les honoraires des avocats sont libres.
Contentieux
En cas de contentieux avec votre propre avocat, il est légitime de faire valoir ses droits auprès du bâtonnier de l'Ordre . Il vous est possible d'envoyer par mail ou par écrit vos réclamations argumentées et documentées ou de négocier les...
tracking img