Avoir le dernier mot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2989 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie: Colle : « Avoir le dernier mot » : Introduction: Avoir le dernier mot. Si on analyse simplement l’expression, celui qui a le dernier mot dans un dialogue ou une dans conversation, c’est celui qui est le dernier à parler et qui met fin à la discussion. En ce sens, j'ai le dernier mot, si c'est moi qui, par l'ultime phrase que je formule, conclut le débat. Cependant ,depuis le 15èmesiècle, dans le langage courant , quand on dit d'une personne qu'elle a eu le dernier mot , on ne cherche en fait non pas à montrer que c'est elle qui a prononcer les dernières paroles mais à montrer qu'elle a pris l'avantage sur ses interlocuteurs .Cela signifie que c'est elle qui a le meilleur argument dans une conversation et qu'elle l'emporte sur ses adversaire en faisant valoir sa façon depenser. Ainsi, celui qui a le dernier mot, c'est celui que personne ne peut contredire : il n'est donc plus utile de discuter et le débat prend fin. Ici, force et de constater que chercher à avoir le dernier mot s'apparente à chercher à avoir raison. Dès lors, on pourra se demander, si chercher à avoir raison à tout prix est une démarche porteuse pour l'homme ou si au contraire, il doit savoir renonceret écouter l'autre. En effet, chercher à avoir le dernier mot est ce critiquable ou est-ce un penchant humain auquel il est bénéfique de recourir ? I) Dans un premier temps, cette démarche apparait critiquable dans la mesure où elle semble davantage animée par des motifs psychologiques (besoin de supériorité, orgueil, fierté ...) que par le souci de la vérité. Quand on dit d’une personne qu’elleveut avoir raison, cela ne se comprend pas généralement comme un compliment mais plutôt comme un reproche. Celui qui veut avoir raison est celui qui est dirigé par cette volonté d’imposer son discours, son opinion, sans nécessairement se soucier de la vérité. En effet, cherchant avant tout à montrer sa supériorité et à dominer l’autre, il se préoccupe peu de la réelle validité de son propos. Onpeut ici faire référence au débat qui lors des élections présidentielles de 2007 a opposé Royal à Sarkozy Chacun cherchait à avoir le dernier mot et à faire valoir son argumentation : ceci n'avait pas pour but d'informer les auditeurs et de leur transmettre des données sérieuses mais de plaire au public et de lui donner à voir sa suprématie .En ce sens , celui qui cherche à avoir raison , n'est-cepas celui qui parvient le mieux à convaincre les autres, celui dont les arguments sont (à défaut d'être les plus vrais) les plus efficaces ?Je vais par fierté et amour propre user de tous les stratagèmes possibles et imaginables pour démontrer que ce que je dis est tout à fait recevable et ceci même si au plus profond de moi je reconnais avoir tort. Ainsi, chercher à avoir à tout prix le derniermot reviendrai à substituer à l'amour et la recherche de la vérité, l'amour obtus de soi: je veux épater, prouver que je suis le plus performant, que j'ai la meilleur argumentation qu'elle que soit la réelle véracité et validité de ce que j'avance. Ce qui m'intéresse ce n'est pas d'atteindre la vérité met de prendre l’avantage, le dessus sur

les autres locuteurs. On peut ici faire référence àSchopenhauer qui, dans La dialectique éristique (qui peut se traduire par l'art d'avoir toujours raison) montre que la finalité du dialogue est de parvenir à l’apparence de vérité, afin de convaincre les auditeurs que l'on a raison, même si l'on a objectivement tort. Pour l'auteur allemand, la médiocrité naturelle de l'espèce humaine nous rend incapable d’écouter l’autre, affirmant des positionssans chercher à vérifier leur pertinence. Si ce n'était pas le cas, si nous étions foncièrement honnêtes, nous ne chercherions, dans tout débat, qu'à faire surgir la vérité, sans nous soucier de savoir si elle est conforme à l'opinion que nous avions d'abord défendue ou à celle de l'adversaire : ce qui n'aurait pas d'importance ou serait du moins tout à fait secondaire. Mais c'est désormais...
tracking img