Avons nous raison d’exiger toujours des raisons

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (796 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Avons nous raison d’exiger toujours des raisons ?

Nous avons tous en tête l’image de l’enfant harcelant sans cesse ses parents avec la même question : « Pourquoi ? » L’enfant réclame qu’on luijustifie la présence de toute chose. Même quand il demande à ses parents « Comment fait on les enfants ? », il demande en fait « pourquoi ? », « Pourquoi m’avez vous fait ? Pourquoi suis-je là ? »Malgré l’agacement de certains parent, cette attitude soulève une vrai question : « Avons nous raison d’exiger toujours des raisons ? » Doit on répondre à cet enfant qui nous demande les raisons de sapropre présence ?
Il semble évident que donner des raisons est nécessaire mais peut on exclure le fait que certains jugement ou actes se passent de justification ?

De prime abord, il est naturelde penser qu’il est légitime d’exiger sans cesse de raisons. En effet, le sujet « Avons nous raison d’exiger toujours des raisons ? » m’est posé. Ma copie aurais elle une valeur si je me contentaisuniquement de répondre par « oui » ? Dans cette question, le « pourquoi ? » est sous-entendu et la réponse à ce « pourquoi ? » constitue une justification au jugement que j’avance. Exiger des raison estun moyen en vue de la crédibilité d’un jugement. Quelle serait la valeur d’un débat si chacun affirmait son opinion sans la justifier, sans fournir d’argument ? Tout esprit critique doit fournir lesraisons de sa pensée.
Comme il est normal d’exiger des raison quand on nous expose un jugement, il en est naturellement de même pour ce qui est de nos actes. Si l’Homme a une conscience, il a lafaculté de savoir ce qu’il fait au moment où il le fait. Il a alors inévitablement une raison à chacune des ses actions. Inutilité est naturellement considéré comme absurde. Si nous n’avions pas besoinde justifier nos actes, la justice chercherais elle le mobile des criminels ? N’existe t’il pas un différence entre par exemple un crime de haine et un crime passionnel ?
De plus, la justification...