Avortement

Pages: 8 (1857 mots) Publié le: 2 mars 2013
AVORTEMENT : Maurice présentera ses amendements au Code Pénal concernant la légalisation le 7 octobre prochain
Ce projet de loi ne concernera que les cas spécifiques
Article paru dans Le Mauricien | 5 September, 2011 - 07:10

Le débat sur la légalisation de l'avortement à Maurice dure depuis plus de trente ans, et l'heure est au passage à l'acte. Le gouvernement mauricien - membre de laConvention sur l'Élimination de toutes les Formes de Discrimination à l'Égard des Femmes (CEDAW) - ne peut plus faire marche arrière. Le pays est soumis à ses obligations et doit mettre en œuvre les recommandations de la Convention, plus particulièrement celle concernant les amendements à apporter au Code Pénal en vue de légaliser l'avortement dans certains cas. D'autant que la réunion du comité de laCEDAW examinera son rapport le 7 octobre 2011 à Genève. Pour respecter l'engagement pris auprès de la CEDAW, le gouvernement mauricien s'apprête - comme annoncé par Week-End la semaine dernière - à légiférer en vue de légaliser l'avortement dans des cas spécifiques.
« Maurice sera très gênée si le comité note que rien n'a été fait alors que, le pays étant membre, celui-ci a ratifié la CEDAW, etqu'il lui a été recommandé en 2006 d'apporter des amendements au Code Pénal en vue de revoir la section 235 et dépénaliser l'avortement dans des cas précis. Notamment ceux où la vie de la femme est mise en danger ou les cas de viol et d'inceste. Cette même recommandation a été reprise en 2010 par le Committee on Economic, Social and Cultural Rights des Nations Unies. Recommandation que j'aiégalement faite en 2001 dans mon rapport de la task force », explique Me Pramila Patten, experte auprès des Nations Unies à la CEDAW, et qui a présidé la task force sur la discrimination envers les femmes en 2000. Selon elle, ce projet de loi, dont une ébauche est en préparation au bureau de l'Attorney General depuis le mois de juillet, est une obligation pour le pays de se soumettre aux recommandationsde la Convention.
20 millions d'avortements pratiqués dans des conditions dangereuses
En effet, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), chaque année, sur 210 millions de grossesses enregistrées, 46 millions (soit 22%) d'avortements sont pratiqués. Alors que 22% de ces avortements ont lieu dans des pays développés, 78% sont effectués dans des pays en voie de développement. 20 millionssont pratiqués dans des conditions dangereuses, notamment en raison de l'illégalité de cet acte dans de nombreux pays. Toutefois, la tendance à l'assouplissement des lois sur l'avortement se poursuit dans le monde entier.
Un rapport de l'Institut Alan Guttmacher (IAG), publié en 2009, indique qu'environ 39% de la population mondiale vit dans des pays où la loi autorise l'interruption volontaire dela grossesse (IVG) à la demande de la femme, que ce soit dans un certain délai ou sans restrictions dans le temps. Dans les pays industrialisés, 76% des femmes ont le droit de décider elles-mêmes d'interrompre une grossesse non désirée. Ce rapport souligne également que 21% de la population mondiale vit dans des pays qui autorisent l'IVG pour des motifs sociaux, alors que 4% vit dans des pays oùl'interruption de grossesse est autorisée si la santé physique ou mentale de la femme se trouve menacée. 10% des femmes vivent dans des pays où l'interruption de grossesse n'est autorisée que si la santé physique de la femme se trouve menacée, et 26% d'entre elles, principalement dans le tiers monde, vivent dans des pays où l'interruption de grossesse n'est autorisée que si la vie de la femme setrouve menacée.
Entre 1950 et 1985, la plupart des pays industrialisés ainsi que quelques pays en voie de développement ont libéralisé leurs lois sur l'avortement, indique l'IAG. De 1986 à 2010, 35 autres pays, dont le Kenya l'année dernière, ont assoupli leur législation en la matière. Quinze d'entre eux (l'Allemagne, la Belgique, la Grèce, la Suisse, le Portugal, l'Espagne, l'Afrique du Sud,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement
  • Avortement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !