Axes de lecture de l'incipit de bel ami de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (515 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
G. de Maupassant, Bel-Ami, 1885.

I. Rapport titre/texte

Un titre qui fait texte. Vu l'orthographe, surnom ou nom de bateau. Implique la séduction. Y a-t-il un personnage de séducteur dans cetincipit ? Oui, Georges Duroy. Grand, blond, « joli garçon », moustachu, viril, brutal. Les femmes lèvent la tête vers lui, les filles le racolent. Il les évalue d'un coup d'œil. Il rechercheavidement une liaison.

II. Rapport texte/réalité

C'est un texte de registre — et du mouvement — réaliste. Réalisme toponymique, descriptif, économique, sociologique et psychologique. 

III. Du réelau mythe

Bien vite, pourtant, comme chez Zola, le texte déborde la simple représentation de la réalité pour atteindre le mythe.

1. Le mythe du mauvais garçon

Duroy ressemble au « mauvaissujet des romans populaires ». Paradoxe. « La nature imite l'art » (Huysmans, d'après Wilde).

2. La mégalopole, image de la nature humaine

a) Macrocosme urbain = microcosme humain. La villeest personnifiée, dans une vision matérialiste et pessimiste (tragique ? cf. Flaubert, père spirituel de Maupassant, avec qui il partage sa vision du monde) de la nature humaine. L'intérioritésouterraine de la ville ressemble à la nôtre. Comme elle, elle nous est cachée et elle pue. Elle n'exhale que des « miasmes infâmes ». Les hommes sont des êtres stupides et sadiques.

b) On peut proposer unelecture plus moderne en se fondant sur la psychanalyse freudienne, presque contemporaine du texte. Dans cette hypothèse, l'intériorité urbaine et ses « miasmes infâmes » seraient une image du ça, del'ensemble des pulsions freudiennes, inconscientes et le plus souvent refoulées. L'œuvre littéraire serait ce qui les donne à voir, ce qui nous permet de nous les représenter.

---

Paris →personnification, métaphore filée. Organisme humain ou animal.

Remotivation de métaphore.

Cette ville a une intériorité physique, assimilée à un être vivant, voire un être humain. Ce qui se passe à...
tracking img