Azaa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Athos, mon exploration.
De Florian Moreau


Le 20 janvier 2011, le président des Etats-Unis me proposa d’aller visiter une planète récemment découverte. Cette planète étant encore inexplorée, il m’annonça qu’il avait choisi dix personnes pour aller visiter cette planète (quatre militaires, quatre scientifiques et deux médecins). Nous devions partir une semaine plus tard. Deux jourspassèrent, je reçus une lettre m’indiquant tout les détails de l’expédition. En la lisant, je remarquai qu’il était indiqué les personnes participant à cette aventure. Il y avait deux militaires d’origine française (le sergent Teal’k et le major Queler), les autres étaient d’origine américaine, soit le lieutenant-colonel Carson et le major jackson. Il y avait quatre scientifiques, un en physique ettechnologie avancée, moi (docteur Mackay), deux pour la constitution des planètes, les scientifiques Hammond et Mitchel. Le dernier scientifique savait parler quinze langues, telle que l’Anglais, l’Allemand, le Français, le Grec, le Chinois et d’autres langues terriennes et extraterrestres, il était également spécialisé dans l’étude des civilisations ; il s’appelait Bratak Kawalsky. Et pour finir laliste, nous avions deux médecins, en cas de besoin ; ils s’appelaient Ryak Wear et Daniel Lorn. Je me mis à préparer mes affaires.

Lundi 27 janvier 2011.

Nous étions tout les dix présents, devant la maison blanche, nous qui allions visiter cette planète. Le président Todd Maldoran vint nous voir et nous dit que nous allions être transférés à la base de l’Air force, soit la Cheyenne Mountain.Après plus d’une journée de voyage en avion, nous y arrivâmes. Là-bas, on nous apprit que nous allions être envoyés sur cette planète par navette spatiale. Le voyage devait durer une semaine et demie.



Mardi 4 février 2011.

Après une longue semaine de voyage, j’étais exténué. Les militaires et les scientifiques s’entraînaient et apprenait à se connaître depuis le départ. Nous vîmescette planète. De là où nous étions, on ne voyait qu’une part de la planète. Elle semblait plus petite que la terre. La surface était d’un bleu azur avec à quelques endroits des forêts sombres. Le colonel O’nell, qui conduisait le vaisseau nous apprit que nous serions sur la planète d’ici une dizaine d’heures. Au bout de longues heures à attendre, nous pûmes nous accoster sur la planète. A l’endroitoù nous nous trouvions, il y avait au Nord, un grand lac que nous ne pouvions traverses. Alors que tous les autres côtés étaient entourés par une immense forêt. Nous décidions d’un commun accord de dîner er d’aller nous coucher. Il nous restait assez de ration pour tenir une semaine.


Mercredi 5 février 2011.

Je fus réveillé plus tôt que je ne l’aurais voulu par un bruit, qui me fitpenser à quelque chose qui tombait d’un arbre. Nous allâmes tous voir ce qui se passait. Quelle ne fut pas notre surprise de voir une dizaine de fruits qui avaient dû tomber du grand arbre qui était devant nous. Ces fruits étaient jaunes, il me faisait penser à du citron. Mais il avait une forme bizarre. Nos spécialistes dans la constitution des planètes nous apprirent que ce fruit avait sûrementexisté sur Terre, mais il y a de cela plusieurs millions d’années. Nous voulûmes savoir si ce fruit était comestible, malheureusement, nos scientifiques durent faire des tests. Après une longue série de test, on eut le droit de les gouter. Ils étaient succulents. Nous décidâmes ensuite d’un commun accord de laisser ces deux scientifiques avec les médecins, deux militaires et le colonel O’nell. Donc,le docteur Cooper, le lieutenant-colonel Carson, le major jackson et moi-même décidions d’aller explorer la forêt. Au bout de cinq heures environ, nous n’avions pas beaucoup avancé à cause du terrain de droite qui était handicapant, et il commençait à faire nuit. Nous rentrâmes donc au campement. Arrivés au campement, nous décidions de manger quelques fruits ramassés sur la route et nous...
tracking img