Babo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Pyrénées avec l’ours

Carte d'identité
du plus gros mammifère sauvage français
Nom Nom commun : ours brun Noms usuels : Martin, Lou Pé Descaous (le va-nu-pieds), le Type ou Lou Moussu (le monsieur) Nom scientifique : Ursus arctos

2

0,8 à 1,10 m

1,70 à 2,20 m

Taille L’ours brun mesure de 1,70 à 2,20 mètres debout et 0,80 à 1,10 mètre au garrot Poids Le poids de l’adulte varieconsidérablement en fonction du sexe. Le poids est de l’ordre de 90 kg pour une femelle et peut atteindre jusqu’à 300 kg pour un mâle Couleur Beige à brun foncé Silhouette Tête portée basse Oreilles dressées et rondes Bosse sur le dos au niveau des épaules Aspect général massif Longévité 20 à 25 ans en milieu naturel Comportement Habituellement solitaire Actif principalement la nuit Aire derépartition en France Autrefois présent dans toute la France, puis dans les seuls massifs montagneux et depuis les années 1940 uniquement dans les Pyrénées

3

Biologie
de l’ours brun

Cycle de reproduction chez l’ours brun d’Europe

Rut et fécondation Sortie de tanière Dormance hivernale Reprise du développement de l'embryon ou avortement selon les réserves de graisse Développement del'embryon Arrêt du développement de l'embryon

Année 1

Dormance hivernale Naissance

nn

Année 3

ée 2

Sortie de tanière

A

Rut et fécondation Emancipation des jeunes

Elevage des jeunes

4

Sortie de tanière Dormance hivernale

Régime alimentaire
L’ours est un omnivore opportuniste. Il mange ce qu’il trouve facilement, en fonction des saisons : framboises, myrtilles, herbe,glands, faines, châtaignes, insectes, cadavres d’animaux, mammifères domestiques ou sauvages... soit en moyenne 70 % de végétaux.

Repos hivernal
De décembre à mars, l’ours dort d’un sommeil léger. Bien que ses fonctions physiologiques soient ralenties, il n’hiberne pas comme la marmotte. Il peut quitter sa tanière à certains moments pour profiter de quelques instants de soleil ou de laprésence de nourriture. La tanière, où il se retire, se situe le plus souvent dans une cavité rocheuse.

Reproduction
En général, l’ours commence à se reproduire à l’âge de 4 ans. L’accouplement a lieu entre mai et juin. La femelle donne naissance à 1, 2 ou 3 oursons pendant l’hiver suivant. Elle les élève pendant un an et demi. A sa naissance l’ourson ne pèse que 200 à 300 grammes et est trèsvulnérable : près d’un ourson sur 2 meurt dans sa première année !

5

Les Pyrénées avec l’ours
une longue histoire !
Il a plus de 600 000 ans, l’ours brun peuplait déjà l’Europe et l’Asie. Depuis, les ours ont toujours été présents dans les Pyrénées, mais leur nombre n’a cessé de diminuer au cours du siècle dernier.

La fin des versements des primes à la destruction de l’ours est intervenue en1947

6

Au début du XXe siècle, on estime que 150 ours sont présents sur l’ensemble du massif pyrénéen. Il en reste environ 70 en 1954. La population se fragmente ensuite en deux noyaux : l’un à l’ouest (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) et l’autre au centre (Ariège et sud de la Haute-Garonne). A partir des années 1970, les instances internationales prennent conscience de la nécessitéde protéger l’espèce. Un plan de sauvegarde est initié par le gouvernement français au début des années 1980 mais il ne permet cependant pas d’enrayer la régression. Au début des années 1990, le dernier ours disparaît du noyau central. Il ne reste que 7 à 8 individus dans le noyau occidental. A cette période, . la disparition de la population d’ours bruns dans les Pyrénées apparaît inéluctable. Sous l’impulsion d’acteurs locaux, l’Etat, avec le soutien de l’Europe, décide alors la mise en place d’un programme de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées. En 1996-1997, trois ours bruns, de la même espèce que les ours des Pyrénées, sont capturés en Slovénie et relâchés dans les Pyrénées Piège « lacet à patte » centrales. Ils montrent une bonne adaptation pour...
tracking img