Bac 2006

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cet extrait des lettres de mon moulin est une légende à première vue plutôt enfantine. Mais cela n’est pas le cas car plusieurs messages implicites jalonnent le passage.

Cette légende possède uneforte connotation de conte fantastique. La structure l’indique clairement : il commence par « il était une fois » et A. Daudet fini par « telle est […] la légende de l’homme à la cervelle d’or » pourclôturer la narration. Enfin A. Daudet utilise seulement quelques personnages. Ses derniers sont assez stéréotypés (amis « intéressés » l46, femme dépensière très belle l55). Cela est très utilisédans les contes

L’aspect fantastique, lui, est présent du fait des éléments surnaturels. A. Daudet ne s’embarrasse pas de vraisemblance scientifique. Ce qui est normal pour un conte fantastique. Leséléments qui amènent l’aspect fantastique sont, ente autre, la manière dont sa tête est remplie d’or ou encore la gouttelette qui coule l23.

En second lieu cette légende est rattachable au genre del’autobiographie car l’enfant à la cervelle d’or fait penser Charles Barbara, l’ami d’A. Daudet.

Des parallèles sont réalisables : ils n’étaient pas inconnus (comme l’homme à la cervelle d’or), safemme meurt (l65). A la fin on peut associer l’acte de l’homme à la cervelle d’or à un suicide (l81).

Ensuite le genre philosophique n’est pas négligeable. Car cette légende comporte une morale,véritable pensée philosophique. Cette dernière jalonne le texte (parallèle de l’enfant prodigue, la peau de chagrin de Blazac)

Enfin les premiers paragraphes rappellent le genre épistolaire. En effet A.Daudet s’y exprime comme dans une lettre. En outre la mention « A la dame qui demande des histoires gaies » renforce cette seconde hypothèse.

Au sein du dernier paragraphe A. Daudet nous livre lamorale. Ce dernier nous avertit également que « Malgré ses airs de conte fantastique, cette légende est vraie d'un bout à l'autre... ». Cet élément nous permet d’affirmer que nous sommes en...
tracking img