Bac 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le terme justice est polémique, il n’est pas définissable dans le sens où il y a une grande différence entre l’idée morale de justice et la justice instituée. Dans les Pensées, Pascal consacre uneplace à la justice conséquente, et est surtout présente dans la liasse V « Raison des effets » mais aussi dans la liasse II «  Vanité ». Mais comment la représente-t-il ?
Dans l’ouvrage elle est à lafois puissante et idéale.

La justice est censée être l’un des seuls principes où chaque homme est réellement égal (fr76). Nous sommes supposés tous égaux devant la loi. Or, comme dans toutprincipe il y a une faille. Au niveau juridique, « les supérieurs » (fr62) joue de leur pouvoir pour parvenir à leurs fins personnelles. Pascal présente la justice comme il présente le statut desupérieur. Il faut obéir aux lois et aux « supérieurs » qu’ils soient justes ou pas. Une loi doit être respectée dans la mesure où elle est loi. Le peuple face à cette puissance est aveuglé, il a « trop decroyance » et il est la victime des supérieurs qui n’ont point trouvé d’autre moyen de satisfaire leur concupiscence sans faire tort aux autres » (fr70). La justice lorsqu’elle est entreprise parquelqu’un de malhonnête est nuisible pour l’homme. Que peut-il avoir de pire que l’injustice ? Cette puissance nous rallie autant qu’elle peut nous punir, et se révèle d’autant plus forte lorsqu’elle estassociée à la force.

Dans le fragment 94, Pascal exprime très simplement que la justice, si elle se veut efficace doit être alliée à la force. Pour contrer les supérieurs il est nécessaire que lajustice et la force soient ensemble « parce qu’il y a toujours des méchants » pour « contredire » la justice. L’une sans l’autre ne vaut pas grand-chose. En effet, la justice seule est trop faiblepour régner, et la force tyrannique. En alliant la faiblesse et la tyrannie, un « justice sujette à dispute » et une force « sans dispute nous obtenons le principe idéal pour faire régner la...
tracking img