Bac francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2106 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
[pic]

I/ Les genres littéraires

1. la définition de la notion de genre

On peut définir le genre comme une création littéraire qui correspond à une forme précise.
En fait les genres littéraires représentent les grandes catégories permettant de classer les œuvres littéraires (ex : dans les librairies les livres sont classés par genre)
Cette classification est mouvante, discutableet souvent perméable.
Néanmoins, on peut distinguer 4 familles :
- le genre narratif
- le genre théâtral
- le genre poétique
- le genre argumentatif (littérature d’idées)

Ne pas confondre le genre et le registre.
Le registre désigne le ton avec lequel l’auteur s’adresse au lecteur.

2. des catégories perméables

Il est parfois difficile de classer une œuvre dans ungenre unique.
Ex : la fable appartient au genre poétique (vers) mais figure aussi dans le genre de l’argumentatif puisque sa visée est morale.
- le genre narratif désigne des œuvres qui proposent des récits en prose.
- Le genre théâtral met en scène des personnages qui font avancés l’action par le dialogue.
- Le genre poétique rassemble les œuvres qui cherchent surtout à utiliser lelangage de façon novatrice, suggestive.
- Le genre argumentatif englobe la littérature d’idées.

Chacune de ses grandes catégories englobent des sous genres qui précisent le contenu de l’œuvre.
Ex : le genre narratif comprend le roman et le roman comprend le roman policier, d’amour, de science fiction, d’aventure.

II/ Les types de textes

1. le texte narratif

C’est une histoireracontée par un narrateur, la structure du récit est spécifique on parle de schéma narratif.
Lorsque la situation de début se transforme en un premier événement perturbateur, le texte nous entraîne alors au cœur du récit jusqu’à un événement décisive et final.
Le conte ou la nouvelle obéissent à des schémas narratifs simples alors que le roman, l’autobiographie cumulent plusieurs schémas narratifsentremêlés.
Lorsque la situation du début se retrouve à la fin on parle de structure circulaire.
Par contre quand la situation évolue du début à la fin on parle de structure linéaire.
L’ordre n’est pas toujours chronologique : les indications de temps nous renseignent sur les rétrospectives ou sur les anticipations.

2. le texte descriptif

C’est un tableau verbal (autoportrait, panorama)dépendant tout comme la narration.
La cohérence du texte est donnée par l’impression d’ensemble et basée très souvent sur les cinq sens.
La structure d’une description est progressive dans l’espace et ordonnée (concentration, éloignement, focus).
Il faut donc relever tous les connecteurs de lieux, les indices géographiques, physiques, psychologiques et sociaux.

3. le texte explicatifL’auteur donne des informations au lecteur pour l’aider à comprendre.
Il obéit toujours à un ordre logique en se présentant très souvent sous forme de documentaire ou de définition encyclopédique.
Il est important de relever les indices de causes, de position et les connecteurs de temps.

4. le texte argumentatif

L’auteur cherche à faire réagir le lecteur, il cherche le plus souvent une adhésion ouun rejet de la part du lecteur.
A partir d’un thème de départ, l’auteur défend une thèse en développant des arguments illustrés par des exemples.

La pensée s’organise, progresse grâce à des connecteurs logiques ou temporels : d’abord, ensuite, enfin, en effet, cependant, en outre…

III/ Le vocabulaire et les champs lexicaux

Le vocabulaire détermine le niveau de langue mais il permetsurtout de déterminer la problématique du texte et son registre grâce à la recherche de champs lexicaux.

IV/ Les registres

1. le registre comique

Le comique repose toujours sur un décalage amusant qui peut s’exprimer par des moyens différents (comique de geste, de situation).
Il peut prendre de nombreuses formes comme la parodie, la satire, la farce, la caricature, l’humour noir…....
tracking img