Bac francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1641 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Proposition de corrigé
de la dissertation sur l'ironie

INTRODUCTION
Le sujet est amené
Les Philosophes du XVIIIe siècle se donnèrent pour mission de réformer la société, mais sans la transformer de fond en comble, sans violence, sans faire une révolution (elle arrivera finalement, mais la plupart d'entre eux ne la verront pas). Non, ils voulaient seulement la rendre plus juste, plusraisonnable, plus humaine. Donc leurs armes étaient de mots plus que d'actions, et ils surent user de toutes les formes de l'argumentation. Mais parmi tous ces outils leur préféré fut sans doute l'ironie, forme paradoxale où l'on feint toujours plus ou moins de donner la parole à celui dont on veut critiquer les idées.

Le problème est posé
Nous nous interrogerons donc sur l'efficacité que peutprésenter cette forme d'expression, en particulier dans le cadre de la lutte philosophique du XVIIIe siècle, pour plus de justice, d'humanité et de raison.

Le plan est annoncé
Nous verrons dans un premier temps qu'elle est grande, et ce à plusieurs niveaux ; néanmoins elle n'est pas sans failles, et nous soulignerons ces dernières dans la partie suivante. Finalement ce n'est peut-être pasl'efficacité qui est essentielle ici, mais le désespoir.


PREMIÈRE PARTIE
Thèse/Idée directrice
Si l'ironie est une forme argumentative très utilisée, c'est bien parce qu'elle est efficace, et ce de plusieurs manières.

Premier argument
A un premier niveau elle permet, dans une certaine mesure de contourner la censure. L'antiphrase, entre autres, autorise cela : puisque l'auteurfeint de penser le contraire de son opinion réelle, comme Montesquieu dans son texte « De l'esclavage des Nègres », ou qu'il fait parler quelqu'un d'autre, comme le même auteur lorsqu'il donne la parole à ses Persans fictifs, il est difficile de dresser contre lui un acte d'accusation en bonne et due forme, et il lui est bien facile de se défendre. Derrière le Madrid de Beaumarchais, tout lemonde sait bien que c'est Paris qui se dissimule, mais cela n'est dit nulle part.

Deuxième argument
A un deuxième niveau elle fait rire ou sourire. Les tours de magie du roi de France et du Pape, s'ils nous parlent peu aujourd'hui ne pouvaient manquer de plaire aux lecteurs de son époque. La fantaisie débridée de Candide les entraîne dans une farandole de folie toutes plus réjouissantes lesunes que les autres, même si elles sont en même temps assez angoissantes. L'ironiste met les rieurs de son côté, ce qui est toujours la plus grande force d'un argumentateur. Se montrer ironique au lieu attaquer ses ennemis de front est habile ; cela renforce en fait la violence de l'attaque.

Troisième argument
Enfin elle fait appel à l'intelligence du lecteur. L'ironie est une arme, enquelque sorte naturelle, de la raison. D'abord parce qu'elle suppose le lecteur suffisamment subtil pour décrypter l'énigme du texte. Ensuite parce qu'elle semble souvent avoir pour fonction de ne pas laisser déborder la sensibilité de l'auteur, de l'endiguer et de la maintenir de force : Swift est aussi horrifié par la misère d'une Irlande qui meurt que Voltaire par les exécutions du Chevalier de LaBarre ou de l'amiral Byng. Mais ils choisissent de ne pas crier leur horreur, de ne pas larmoyer. Ils attaquent les yeux secs ces injustices et ces folies. L'intelligence prévaut, l'ironie permet de garder le contrôle de soi-même devant l'atrocité. Et donc d'être plus fort.


TRANSITION Ainsi l'ironie apparaît comme une arme redoutable dans l'argumentation, car, dans le même temps, elleprotège celui qui l'emploie et rend intelligent celui qui la comprend en le faisant rire. Néanmoins une telle arme ne saurait être à simple tranchant, et elle n'est pas sans danger.



SECONDE PARTIE
Thèse/Idée directrice
En effet, l'emploi de l'ironie n'est pas sans risque, et il convient d'être prudent lorsqu'on la manipule, car elle peut très bien se retourner contre l'ironiste....
tracking img