Bac francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (883 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
AU BONHEUR DES DAMESEmile ZolaDernière page (chapitre 14)1. Introduction :
     Ce texte est tiré du roman d'Emile Zola, Au Bonheur des Dames, il en constitue la dernière page. Denise, employée dumagasin d'Octave Mouret, s'est rendue compte que son patron l'aimait. Persuadée de l'impossibilité de cet amour, elle désire quitter le magasin.    Le soir d'une vente exceptionnelle qui a dépassé lemillion, Mouret propose à Denise de l'épouser.
3. Plan du texte :
Ligne 1 à 15 (...torturez !) : le refus de Denise d'épouser Mouret.Ligne 16 à 19 (...la rue.) : la dérisoire puissance del'argent.Ligne 20 à 25 : l'explosion de la passion. 4. Thème du texte :
C'est une déclaration d'amour différée.5. Plan de la lecture méthodique :
  I Le jeu sur la force et la faiblesse        a. la forcede l'argent et la faiblesse sentimentale         b. la faiblesse sociale et la force du refus         c. la force des préjugés et la faiblesse de l'amour  II La présence obsédante des autres        a.l'argent comme représentant de la société         b. la crainte du " qu'en dira-t-on ? "         c. la souffrance rédemptrice6. Lecture méthodique
I - Le jeu sur la force et la faiblesse
a) la forcede l'argent et la faiblesse sentimentaleZola utilise les discours direct, indirect et indirect libre pour traduire la pensée de ses héros.Pour Octave, tout se traduit en termes d'argent. Ceciapparaît dans le texte par une exclamation au style indirect : " Eh quoi ! même à ce prix, elle se refusait encore ! ".La force de l'argent est caractérisée par un vocabulaire hyperbolique ("royale fortune")mais se traduit également de certaines paroles de Mouret ("Je veux... je veux...") qui montrent qu'il a le pouvoir.Cependant il y a un glissement dans le texte, Octave se met à pleurer : un murs'oppose à l'argent.b) la faiblesse sociale et la force du refusDenise est uni à Mouret par un lien de subordination qui se traduit ici par l'appellation "Denise". C'est un patron paternaliste, car on...
tracking img