Bac francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
l’épreuve anticipée de Français

Les élèves ont le choix, lors de cette épreuve, entre trois sujets.

1-LA DISSERTATION : L’objectif principal de l’élève, qui a choisi la dissertation, est de trouver les aspects intéressants d’une problématique littéraire. Ce que l’on juge, c’est la cohérence d’une réflexion et la solidité des références littéraires qui vont nourrir cette réflexion.

a)L’introduction : très importante, elle va refléter la qualité de la copie. Ses règles sont très codifiées.
CONSEILS : Toujours se dire que le correcteur ne sait pas de quoi il s’agit.
- poser une problématique littéraire en relation avec le sujet.
- présenter le sujet à étudier ( reprise de la citation si elle existe ).
- annoncer le plan du devoir endeux ou trois parties.
A EVITER : Ne pas ouvrir immédiatement l’introduction sur la citation. Ne pas faire comme si le correcteur la connaissait.

b) Le corps du devoir : il s’agit de développer en deux ou trois parties le plan présenté dans l’introduction. La démonstration doit être cohérente et rigoureuse. L’objectif est de trouver les aspects intéressants d’une problématique. L’élève doitdonc vérifier ses enchaînements, et surtout la qualité de ses transitions. Il doit veiller à nourrir ses analyses de références littéraires bien exploitées (il ne suffit pas de citer un nom ou une œuvre).

c) La conclusion : reprend les axes du devoir et fait la synthèse de la démonstration.
CONSEILS : rédiger le plan au brouillon en y plaçant les références littéraires choisies dans chaquepartie.
A RETENIR: la dissertation nécessite deux compétences indispensables : la rigueur de l’argumentation et de sérieuses références littéraires. Celles-ci sont apportées par tous les textes étudiés dans l’année, par les lectures supplémentaires que font les élèves au-delà des lectures imposées et par les lectures personnelles.

2-LE COMMENTAIRE LITTERAIRE :

Il consiste à dégager un sens autexte. C’est donc un travail d’interprétation et non de paraphrase (= redire avec d’autres mots ce que dit l’auteur). L’élève doit expliquer de manière cohérente quels sont les centres d’intérêt du texte et ce qui fait la spécificité de l’écriture. Le commentaire exige donc une réflexion sur ce que veut dire l’auteur mais aussi sur la manière dont il le dit.
a) L’introduction :
-ouvrir sur une problématique littéraire en rapport avec le texte.
- introduire le texte à étudier : par ex. «  C’est ainsi que dans Les vrilles de la vigne Colette … »
- annoncer les axes de lecture (deux ou trois)
b) Le corps du devoir :
- analyser les aspects intéressants du texte en deux ou trois parties en s’appuyant sur les procédés d’écriture (grammaticaux et stylistiques : organisation du texte, jeu des temps [ par ex. : le passé simple= distanciation, le passé composé= un passé encore influant sur le présent, une relation non rompue], lexique, images, rythmes …) de l’auteur et en les interprétant. Il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance de la nature des mots (un adv., un démonstratif, un indéfini, un pronom ou un adj. possessif…)et de la conjugaison. Une certaine liberté est laissée aux élèves quant au développement de leur commentaire à la condition que le devoir ne se réduise pas à une juxtaposition de remarques ou à de la simple paraphrase.

CONSEILS : toujours se demander «  comment le dit l’auteur ».
A EVITER : la PARAPHRASE qui s’avère le contraire d’une analyse !
la description ou lacitation de longs passages ( seulement de courtes expressions)

c) La conclusion du devoir :
Elle reprend les idées du commentaire et doit être la synthèse de ce que l’élève a voulu montrer.
A RETENIR : jamais de procédés sans analyse et jamais d’analyse sans procédés. Dans le commentaire littéraire, la forme a une importance moindre à la condition que le texte ait été bien...
tracking img