Bac latin ariane et bacchus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (629 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ariane et Bacchus (v.525-548) Livre I
Traduction : (525)Gnosis : Ariane / fille de Gnosis errabat : errait amens : hors d’elle in ignotis harenis : sur des rivages inconnus (526)Qua : Là où brevis :la petite Dia : île de Dia feritur : est frappé aquis aequoreis : par les eaux marines (527)Utque : et comme Erat e somno: elle était hors du sommeil tunica velata(p.passé.passif) : vêtu d’unetunique recincta : dénouée (528) Nuda pedem : pieds nus (nu quant aux pieds) Comas croceas : ses cheveux couleur de safran Inreligata : sont déliés (p.p.passif) (529) clamabat : elle criait ad undas surdas: aux flots sourds Thesea crudelem : la cruauté de Thésée (530 : abl.abs) imbre : une pluie rigante : baigant teneras genas : ses tendres joues indigno : versée pour l’indigne (531)clamabat : ellecriait Flebatque : et pleurait Simul : à la fois, sed utrumque : mais l’un et l’autre decebat : lui allait très bien (532) Non facta est : Elle n’est pas rendue turpior : plus triste illa suis lacrimis :par ses larmes (533) jamque iterum : et déjà, pour la seconde fois tundens mollissima pectora : frappant sa tendre poitrine palmis : de ses mains (534) « Perfidus ille abiit ; : il est parti leperfide qui mihi fiet ? » ait : que va-t-il m’arriver ? dit-elle (535) « qui mihi fiet ? » ait : que va-t-il m’arriver ? dit-elle cymbala sonuerunt : les cymbales sonnèrent (536) toto litore : sur tout lerivage ,et tympana adtonita : les tambourins en liesse plusa manu : frappés par la main (537) Excidit illa : elle s’évanoui metu : de peur rupitque : elle ne prononça plus novissima verba : denouvelles paroles (538)Nullus erat : Il n’avait plus sanguis : de sang in exanimi corpore : dans ce corps inanimé (539) capillis sparsis : les cheveux lâchés in tergas : dans le dos, Ecce Mimallonides :voici les Mimallonides (540) Ecce leves satyri : voici les légers satires, turba: la foule praevia dei : précède les dieux : (541)Ecce Silenus : Voici Silène senex ebrius : le vieillard ivre vix sedet :...
tracking img