Bac revisions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Prepa Bac:

Littérature:

PASCAL, LES PENSEES:

La dimension contradictoire de l’homme:

De même l'exemple du père, heureux de chasser le sanglier, alors qu'il vient de perdre depuis peu sonfils, met bien en avant le caractère profondément contradictoire de l'homme, qui se suffit d'un banal divertissement pour effacer son chagrin. Mais, cela cache sans aucun doute un malaise flagrantface à l'ennui, au néant et à la mort. Cette anecdote pourrait constituer une parabole : l'homme reste fondamentalement malheureux malgré tous ses divertissements.

Selon Pascal, l'homme n'a de cessede fuir l'idée de sa mort prochaine. Il en a une telle hantise qu'il éprouve la nécessité de se détourner, de fuir cette image misérable de lui-même par le biais des divertissements. Tous les moyenslui sont utiles : jeux, conversations, plaisirs liés à la vie mondaine, charges, guerres, etc. Cependant, le bonheur qu'il peut en retirer n'est pas véritable, puisqu'il repose sur la vacuité. Sil'homme est malheureux c'est parce qu'il est en fait privé de Dieu; ainsi celui qui consacrera sa vie à dieu sera pleinement heureux.

Citation: « L'homme, quelque plein de tristesse qu'il soit, si onpeut gagner sur lui de le faire entrer en quelque divertissement, le voilà heureux pendant ce temps là. Et l'homme, quelque heureux qu'il soit, s'il n'est diverti et occupé par quelque passion ouquelque amusement qui empêche l'ennui de se répandre, sera bientôt chagrin et malheureux. Sans divertissement il n'y a point de joie. Avec le divertissement il n'y a point de tristesse. »

1. La grandemisère de l’homme
L’homme par sa nature même est un être faible et misérable. Physiquement il est limité, coincé entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Des forces de destruction s’acharnentsur son corps par les maladies, la vieillesse et la mort.
Intellectuellement, il est limité par le fait qu’il n’accède jamais à la vérité. Les puissances trompeuses le dominent. Son imagination...
tracking img