Bac techno 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le raisonnement de Spinoza procède en quatre temps :

1/ Qu’est-ce qu’une société libre ? Une société libre est celle qui est régie par des lois fondées sur la raison.

2/ Donc, est libre unmembre d’une société libre, à condition qu’il veille à vivre « raisonnablement ».

3/ Qu’est-ce que vivre raisonnablement ? De la ligne 3 à 5, Spinoza va montrer qu’une vie raisonnable consiste à agirselon son intérêt propre en établissant une analogie avec la situation de l’enfant soumis aux ordres de ses parents.

4/ Puis, de la ligne 5 à 11, Spinoza va distinguer la situation de l’esclave, quin’est pas libre, celle de l’enfant, qui doit obéir à ses parents pour agir raisonnablement, et celle du sujet qui est libre en respectant les ordres de l’état qui visent à l’intérêt général.

2.a) Montrez en quoi l’obéissance de l’enfant et du sujet se distingue de l’obéissance de l’esclave :

Puisque les parents veulent ce qui est dans l’intérêt de leurs enfants, les enfants, enobéissant à leurs parents, agissent dans leur propre intérêt.

Au contraire, l’esclave agit en fonction d’un intérêt qui lui est extérieur, celui de son maître. Le maître ne cherche pas à agir dans l’intérêtde son esclave, mais dans le sien.

Une conduite raisonnable consiste ainsi à agir suivant son propre intérêt.

b) Pourquoi le sujet agit-il « aussi dans son intérêt particulier » lorsqu’ilaccomplit « des actions visant à l’intérêt général » ?

Il y a convergence de l’intérêt général et de l’intérêt particulier parce que tous deux obéissent aux lois de la raison. Si les lois n’obéissaientaux décisions arbitraires d’un despote, elles ne serviraient ni l’intérêt général, ni donc l’intérêt particulier du sujet (qui serait dans la situation de l’esclave).

c) Quelle est la définition dela liberté sur laquelle s’appuie l’argumentation de Spinoza ? Expliquez-la en vous servant des exemples du texte.

Spinoza refuse ici une conception de la liberté comme libre-arbitre : la...
tracking img