BAC VICTOR HUGO biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Bac de français fiche de révisions :

Problématique : ''Pourquoi l'auteur confronte t-il ses personnages à la mort ?''

Les Misérables de Victor Hugo (1862)

INTRO : Victor Hugo est un écrivainromantique majeur (mouvement du XIX ème siècle ~1820-1850), qui s'est au fil du temps rallié à l'idéal républicain. C'est un écrivain engagé politiquement, devenue député en 1848, puis s'est exilé en1851 suite au coup d'état mené par Napoléon III,il fera paraître en 1862 le roman Les Misérables dans le lequel il dénonce les injustices sociales, économiques et politiques. Pour ce faire Victor Hugo vacréer des personnages forts comme ici Gavroche pour défendre ses idéaux, devenant ainsi le porte-parole des plus faibles. A partie de cet extrait nous allons donc étudier comment l'auteur confrontet-il ses personnages (donc ici le jeune Gavroche) à la mort ? Pour cela, nous allons dans un premier temps observer la progression dramatique de l'action dans le texte, (succession des différents tempsnarratifs/ passage du sentiment de gaieté à la tragédie) puis nous verrons la dimension politique de cet extrait (Hugo s’appuie sur des faits réels historiques → voir paratexte/ Hugo se rangeimplicitement du côté des républicains) et pour finir, nous étudierons la dimension mythique de Gavroche, (incarnation même du gamin de Paris/ un personnage qu' Hugo livre à notre admiration/ Gavrochedevenu le symbole de la Résistance)

DVT: *Lecture du texte + début de l'analyse → ( I,II,III )

● I/ La progression dramatique de l'extrait:
A/ Succession des différents temps narratifs :▬paragraphes courts au passé simple (l-1 à 22) = narration
▬long paragraphe à l'imparfait (l-23 à 32) = narration descriptive, impression d'un ralentissement du rythme de l'extrait, l'imparfait a une valeurdurative càd l'impression d'invincibilité de Gavroche « sans cesse »l-24, « toujours »l-25...
▬l-32 retour au passé simple pour le dénouement.

B/ On passe d'une certaine gaieté à la...