Balzac et la petite tailleuse chinoise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (706 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
1. L’impact des livres sur l’échappement de Luo et le narrateur face à l’oppression
1. L’impact du livre Ursule Mirouet d’Honoré de Balzac
Le livre Ursule Mirouet montra à Luo et le narrateur labeauté de l’amour et son miracle. Cela inspira tous les deux de tomber amoureux avec la petite tailleuse chinoise, mais, malgré son amour, le narrateur ne pouvait pas tromper son ami alors il laissa sessentiments à lui-même, alors que Luo devient l’amant de la petite tailleuse. Le narrateur dit : «Je restai au lit jusqu'à la tombé de la nuit, sans manger, ni faire rien d’autre que de rester plongédans cette histoire française d’amour et de miracles » (BPTC p.72). Puis il continue en disant : « Imaginez un jeune puceau de dix-neuf ans, qui somnolait encore dans les limbes de l’adolescence, etn’avait jamais connu que les bla-bla révolutionnaires sur le patriotisme, le communisme, l’idéologie et la propagande » (BPTC p.72)
2. L’impact du livre Jean Christophe de Romain Rolland
JeanChristophe était un des livres les plus influents du narrateur. Il pouvait tout de suite s’attacher à la vie du héro musicien. Le narrateur jouait le violon avant d’être forcé à se rééduquer, il est interditde jouer les instruments selon le maoïsme. Cette mémoire qu’il souhaitait encore jusqu'à ce temps là lui poussait à s’échapper. Il dit alors : «Comme il s’agissait de la vie d’un musicien, et quej’étais moi-même capable de jouer au violon des morceaux tels que Mozart pense a Mao, je fus tenté de le feuilleter, à la manière d’un flirt sans conséquence, d’autant plus qu’il était traduit par Monsieur FuLei, le traducteur de Balzac. » (BPTC p.136). De plus, Jean Christophe était individualiste qui est exactement le contraire et l’opposé du communisme et du maoïsme. Le narrateur adorait la pensée deJean Christophe parce qu’il était aussi individualiste. «Sans lui, je ne serais jamais parvenu à comprendre la splendeur et l’ampleur de l’individualisme » (BPTC p.137)
3. L’impact du livre...
tracking img