Balzac le chef d'oeuvre iconnu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2 Discours sur peinture :
Technique
Mythique, nourri de tous les mythes que nous avons énumérés
Le discours principal est le discours mythique, le discours technique ne servant que de caution au discours mythique

Pour Frenhofer, trois éléments essentiels composent la peinture, le dessin la couleur et le sentiment, relevant du discours technique jouant sur l opposition de la complémentaritéde la couleur ou du dessin
Le sentiment en revanche est e un élément indéfinissable en peinture, étant la troisième définition de la peinture, un je-ne-sais quoi, un escio quid en latin. L expression du je ne sais quoi apparaît dans le ci sous cette forme ou sous une autre (P45 Frenhofer y commente un tableau apparemment parfait « qu y manque t il » il y a l dessin et la couleur mais il manqueqqch. Il manque un « rien mais ce rien est tout, vous avez l apparence de la vie mais vous n exprimez pas son trop plein qui déborde, ce je ne sais quoi = vie= mystère pour le peintre = mystère du peintre Frenhofer
Qq pages plus loin « il manque une vérité » « quelque chose de divin » ici le « de » remplace la formule du je_ne_sais_quoi
Ce je ne sais quoi affriolante les artistes semble le comblede l art
Pour Frenhofer cela réside dans le dernier coup de pinceau plus fort que le travail laborieux du peintre. Ainsi Frenhofer donne un dernier coup de pinceau sur la sainte de Porbus tout comme joseph Bridau qui donne un dernier coup de pinceau a
A la toile de Grassou sur la famille vervelle ce dernier coup de pinceau n est plus de l ordre de la peinture mais de la magie.
Pierre Grassouparabole sur la médiocrité
Ci parabole échec gradation constante du chef d’œuvre, Frenhofer disant toujours lorsque l on se trouve devant l une de ses toiles décrite comme un chef d œuvre « ce n est rien du tout » par rapport à ma merveille
Derrière le personnage de Frenhofer l mythe de Prométhée avec la transgression des limites de la nature. Prométhée reçoit un châtiment pour son outrecuidance,Frenhofer aussi. En croyant créer, Frenhofer a dé créer, en croyant construire il a déconstruit progressivement son œuvre = création à l’envers. Discours de Frenhofer est celui de l’impossible, de la contradiction, « ce rien est tout »
P60 Frenhofer dit « ma peinture n’est pas une peinture » ou « vous êtes devant une femme et vous cherchez un tableau »
P67 « Vois comme par une suite de toucheset de rehauts fortement empattés je suis parvenu à accrocher la véritable lumière et à la combiner avec la blancheur luisant et comme par un travail contraire en effaçant le graillé et le grain de la patte, j’ai pu… » =discours très technique fait de deux mouvements contraires, la construction et la destruction. Inventeur inconscient de l’art moderne, art qui dissout la représentation dans chaoslumière et couleur, le sujet disparaît. Précurseur de Cézanne. Quoique lecture du récit anachronique, quelque chose dans le récit peut suggérer un retournement positif du mythe de Frenhofer, les peintres représentants de la tradition, Porbus et Poussin disant de ce tableau « bien grand peintre _plus poète que peintre_ là finit notre art sur terre » = mort de l’art sur terre, impliquant un au-delàde l’art, n’étant pas sur terre « il va se perdre dans les cieux »
Autrement dit, tout est question de point de vue devant un perso comme Frenhofer, ou logique esthétique : (picturale, technique) point de vue duquel le tableau de Frenhofer est raté
Et point de vue céleste, esthétique se transformant en mystique, d un oint de vue mystique le tableau de Frenhofer est peut-être une réussite.Frenhofer représente le passage d’un art visible à un art invisible pour lequel il faut avoir d’autres yeux Frenhofer voit « plus loin et plus haut » comme dit de lui Porbus, dont Frenhofer, voyant ce que les autres ne voient pas est un voyant, ou un mystique
Ce qui est échec ici-bas peut-être réussite, au-delà. Porbus et Poussin ont le mérite reconnaître que Frenhofer est un grand peintre, mais un...
tracking img