Balzac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE FRANCAIS

ILLUSIONS PERDUES DE HONORE BALZAC.

I) Présentation de l’auteur

Honoré de Balzac est né le 20 mai 1799 à Tours et mort à Paris le 18 août 1850, est un écrivain français.Il est un des maîtres incontestés du roman français dont il a abordé plusieurs genres : le roman historique / politique, avec Les Chouans, le roman philosophique avec le Le Chef-d'œuvre inconnu, le romanfantastique avec La Peau de chagrin, le roman poétique avec Le Lys dans la vallée. Mais ses romans réalistes et psychologiques les plus célèbres comme Le Père Goriot ou Eugénie Grandet, qui constituent une part très importante de son œuvre, ont induit, à tort[7], une classification réductrice d'« auteur réaliste»[8].
Il a organisé ses œuvres en un vaste ensemble, La Comédie humaine, dont letitre est une référence à La Divine Comédie de Dante[11]. Son projet est d'explorer les différentes classes sociales et les individus qui les composent. Il entend « faire concurrence à l'état-civil » selon la formule qu'il emploie dans l'Avant-propos de la Comédie humaine.
Le roman Illusions perdues est composé de trois parties et l'un des plus longs, Il est considéré comme un pilier de l'œuvrebalzacienne. Remaniée plusieurs fois, l'œuvre parut d'abord sous trois volets : le premier est publié en 1837 sous le titre d'Illusions perdues ; le second, Un grand homme de province à Paris est publié en 1839 ; enfin, la dernière partie, d'abord parue dans le quotidien l'État sous le titre de David Séchard en 1843 est très rapidement intégrée à l'ensemble que forme la Comédie humaine sous le titreÈve et David. Furne, chargé de la publication de l'œuvre, corrige le titre du troisième volet, qui deviendra dès lors Les souffrances de l'inventeur.
De manière définitive, ce long roman est composé comme un triptyque : Les deux poètes, Un grand homme de province à Paris et les souffrances de l'inventeur.

II) Présentation des personnages principaux.

Lucien Chardon
Ce nom, qu’il tient deson père pharmacien, ne lui plaît pas car il le freine dans ses espoirs de réussite. Il lui préfère donc le nom noble de sa mère, de Rubempré. Il essayera d’obtenir ce changement de nom auprès du roi. Il ne l’obtiendra pas dans Illusions perdues mais, plus tard, dans Splendeurs et misères des courtisanes, roman dans lequel il devient Lucien de Rubempré, un personnage lâche et sans scrupules,marionnette de Vautrin, le prêtre rencontré à la fin des « Souffrances de l’inventeur ».
Il représente un idéal de beauté, qui devient, puisque sa poésie n’est pas reconnue, son seul atout pour réussir dans le monde.
Ève Chardon
La sœur de Lucien est une très belle brune qui partage la beauté physique de son frère mais, hormis ce point commun, elle est aux antipodes de celui-ci. Ève est travailleuse,modeste et sait trouver le bonheur au milieu d’une vie simple, contrairement à Lucien, qui a besoin du tourbillon du monde parisien pour se sentir quelqu’un. Elle est dévouée à son mari, David Séchard, ainsi qu’à son frère, à qui elle donne de l’argent car elle croit en son potentiel de futur écrivain. Après les conduites inconséquentes de celui-ci, Ève sera plus méfiante et moins naïve à sonégard. Balzac s’est inspiré de sa propre sœur, Laure Surville, pour créer ce personnage.

David Séchard
David est tout le contraire de son père avare, le vieux Séchard, il est l’archétype de la générosité. Il accepte de lui racheter l’imprimerie au triple de sa valeur réelle, il dépense sans compter pour offrir une belle maison à son épouse, Ève, et à sa belle-mère, Mme Chardon, il offre definancer une partie du séjour à Paris de Lucien, son ancien camarade d’école, qu’il considère comme son frère. Lucide, il a conscience des défauts de Lucien, lequel aspire à une vie de plaisirs et de vanités plutôt que de travailler. David offre en cela un portrait opposé à celui de Lucien : il mène une vie simple et se préoccupe davantage des autres que de lui-même. Inventeur acharné, le génial...
tracking img