Bancassurance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bancassurance européenne, réseaux postaux et gouvernance patrimoniale et sociale

Mots clefs : Architecture ouverte, banque postale, chargements d’acquisition et de gestion, conseils en gestion de patrimoine (CGP), progiciel de gestion intégré (PGI) solvabilité, systèmes d’épargne, prévoyance, retraite (EPR)

Les bancassureurs sont devenus des acteurs incontournables du panorama financiereuropéen. En France, quatre bancassureurs figurent dans le classement des dix premiers groupes en terme de chiffre d’affaires global. Leur positionnement est encore plus favorable en matière d’assurance vie, représentant, dans leur ensemble, plus de 60% des cotisations (contre 40%, 10 ans plus tôt). Le rapprochement Allianz Dresdner avait, en son temps, constitué le coup d’envoi de grandes manœuvreseuropéennes, à ramifications multiples au sein de l’Union Européenne. Les fusions BNP / Paribas et Crédit Agricole / Crédit Lyonnais avaient, quant à lui, consacré les rapprochements de très grands bancassureurs français. D’autres opérations significatives pourraient à nouveau s’annoncer sur la scène européenne, voire mondiale. Dans l’immédiat, les pays à marchés financiers fragmentés (Italie,Grèce, nouveaux Etats Membres de l’UE,…) paraissent aujourd’hui les plus directement concernés. Le paysage financier européen sera, selon toute vraisemblance, dominé par de nouveaux acteurs « reconfigurés », au cours des années à venir.

S’agira-t-il d’une Blitzkrieg, d’une guerre de tranchée, ou d’une simple étape dans l’intégration des métiers financiers ? Un retour sur les évolutions desdécennies écoulées, et l’analyse des principaux enjeux actuels permettent de démêler les influences de forces vives et des inerties en présence. Le concept de bancassurance a évolué au fil du temps .Il se trouve confronté aujourd’hui à un nouvel environnement concurrentiel à la fois plus sévère, plus large et plus prometteur. L’avènement d’une industrie des fonds de pension en Europe continentale(Réformes FILLON en France, DALMATO et DINI en Italie, RIESTER en RFA…) constitue un nouvel enjeu, essentiel et majeur, pour les bancassureurs qui relèveront le défi de la retraite à grande échelle.Ils ressentent ces défis plus vivement encore, au moment où s’organise en France la bancassurance postale. Le succès même de l’assurance vie (8 millions de souscripteurs, 12 millions de contrats, plus de1000 milliards d’euros d’actifs sous gestion) avive les convoitises. Le chiffre d’affaires en assurance vie directe est estimé à 120 Mds € en 2005, en progression moyenne de 14%, dont 45% en unités de compte et 8% sur les contrats à taux garantis et participation aux bénéfices. D’une façon générale, les actifs de placement des compagnies d’assurances françaises sont composés de plus de 70%d’obligations publiques et privées, à durée longue. Cette structure bilancielle les rend particulièrement sensibles à la fluctuation des taux d’intérêt. L’essentiel de ces obligations sert à la couverture technique des contrats à taux garantis avec participation aux bénéfices. La situation recèle ainsi d’importants dangers en cas de déplacement massifs d’épargne dans une conjoncture de hausse des tauxd’intérêt à long terme. De ce fait, les intérêts en présence, et les marges de manœuvre des acteurs déjà installés ,d’une part, et des nouveaux joueurs potentiels, d’autre part, apparaissent largement contradictoires. L’un des facteurs-clefs de réussite reposera sur la mise en œuvre pertinente de la gouvernance patrimoniale et sociale : il s’agira du bon usage de modèles complexes (de type gestionpassifs/actifs), pilotés par les multiples parties prenantes pour répondre aux besoins spécifiques des différents segments de clientèles, toujours plus exigeantes et mieux informées.

1. Les origines de la bancassurance (1975-1990) et l’esprit pionnier

Les premières expériences de bancassurance reposaient prioritairement sur des considérations de coûts de distribution. Les réseaux...
tracking img