Bang et olufsen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1113 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Achat vente négociation

Bang and Olufsen

Cree en 1925 par Ban and Olufsen
• Le 21 octobre 2008
Bang & Olufsen réduit ses effectifs mondiaux de 11%
Le fabricant danois de produits audio-TV haut de gamme va supprimer 300 postes dans le monde, dont 165 par licenciements secs. Déficitaire, le groupe a décidé de mettre un terme à sa diversification pour se concentrer sur les produitsrapportant le plus.  
| |
| |

Bang & Olufsen, qui a démarré son exercice 2008-2009 dans le rouge, a annoncé mardi la suppression de 300 postes, ce qui représente environ 11,6% de ses effectifs totaux. Le fabricant danois de produits audio-TV haut de gamme n'a pas indiqué où ces suppressions d'emplois interviendront. Il a seulementprécisé qu'il y aurait 165 licenciements secs. 

Le but de ces restructurations est de redresser la situation de l'entreprise déficitaire. Bang & Olufsen a, en effet, enregistré une perte nette de 48,4 millions de couronnes danoises (6,48 millions d'euros) au premier trimestre (1er juin au 31 août) de l'exercice décalé 2008/2009, contre un bénéfice de 58,1 millions un an plus tôt. Le résultatd'exploitation était également ressorti en perte de 51,5 millions de couronnes, tandis que le chiffre d'affaires avait plongé de 17,7 %.

Karl Kristian Hvidt Nielsen, le nouveau directeur de Bang & Olufsen, qui a pris ses fonctions le 1er août, a décidé de mettre un terme à la diversification du groupe ainsi que de cesser la production de téléphones portables, de MP3 et d'enregistreurs à disque durDVD2 et HDR2. "Bang & Olufsen veut se concentrer sur le développement de produits audio et vidéo ainsi que de systèmes audio pour les voitures (...) contributeur essentiel du chiffre d'affaires du groupe", explique le groupe.

La restructuration annoncée a satisfait le marché : le titre Bang & Olufsen a gagné 5,7%, à 148 couronnes, à la Bourse de Copenhague à la suite de cette annonce

I lesaspects du marketing stratégique de l’enseigne

A Analyse concurrentiel

B and O conçoit fabrique et vend des produits hi fi, audiovisuel et multimédia très haut de gamme.
Ses principaux concurrents sont Bose (enceintes), Loewe (télévisions), Bowers and Wilkins pour les enceintes.
A la différence de leurs de ses concurrents B and O conçoit et vend ces différentes familles de produits.

B lesobjectifs

- expansion de la marque : pénétrer d’autre marchés ; cible plus jeune : tv téléphonie
Etre plus présent en France : ouvrir plus de point de ventes. Il y a uniquement 60 points de ventes en France objectif de 100.

- consolidation : rester dans le domaine du très haut de gamme. Pas d’ouverture vers le grand public. Fidélisation importante (90%) des clients.
B and Oveut à tout prix conserver sa clientèle et son image.

C Stratégie

Stratégie de différenciation :

- Proposer des produits très haut de gamme alliant technologie hors norme et esthétisme recherché. Distribution quasi exclusif (sur 1400 points de ventes dans le monde 809 sont en distribution exclusive).
B and O propose 5 familles de produits (audio, enceintes, TV, téléphonie,plate-forme multimédia) et pour chaque famille ils proposent peu de produit et toujours cette image de très haut de gamme.

- Innovation importante dans le domaine du multimédia : télécommande compatible avec plusieurs produits, plate forme multimédia. Se détacher de la concurrence et toucher une partie plus grande de leur cible.

- équipe les véhicules très haut de gamme ainsi que lesgrands hôtels de luxe

Stratégie de diversification ?

Ils produisent peu de produits dans chaque famille car une seule gamme (très haut de gamme) mais beaucoup de famille différente ; pour élargir leur cible tout en gardant leur image de très haut de gamme.

D Positionnement et cible

Positionnement :

- matériel audio, hi fi multimédia très haut de gamme dans le domaine du luxe...
tracking img