Banque de financement et d investissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2033 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Banque de financement et d’investissement en France
La Banque de financement et d’investissement (BFI) est une activité à forte valeur ajoutée qui joue un rôle stratégique dans le financement des entreprises et la croissance de l’économie française. Son développement représente un enjeu majeur pour la compétitivité de la place financière. Les travaux du Haut comité de place, présidé par leMinistre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi et chargé d’améliorer l’attractivité de la Place de Paris, contribuent à promouvoir cette activité.
Le développement de la BFI constitue un levier déterminant pour l’amélioration de l’attractivité de la place financière. Cette activité favorise en effet la diffusion des innovations en termes de financement de marché, le financement des entreprises decroissance et des PME grâce aux techniques d’ingénierie financière, le maintien des sièges sociaux en France, la mobilisation des investisseurs institutionnels internationaux… la FBF finance cinq chaires de recherche en banque d’investissement et de marchés, qui s’ajoutent aux actions individuelles des banques. Cette initiative de la profession, d’un montant total de 6,5 millions d’euros sur cinqans, a pour but, notamment, de promouvoir la compétence française en matière d’innovation et de mathématiques financières. Elle confortera ainsi la position prééminente des BFI françaises dans les produits à forte valeur ajoutée comme les dérivés ou les produits structurés.

Une dynamique de place
L’enjeu du développement de la BFI bénéficie d’une reconnaissance des pouvoirs publics qui se traduitpar plusieurs mesures concrètes : ••• la labellisation en juillet 2007 du pôle de compétitivité « Finance Innovation » consacré à l’industrie financière : celui-ci doit permettre de donner une meilleure visibilité aux acteurs français ainsi qu’une meilleure reconnaissance des métiers de la BFI ; ••• la mise en place en octobre 2007 du Haut comité de place présidé par le Ministre de l’économie, del’industrie et de l’emploi : il est chargé d’élaborer un plan d’actions pour renforcer l’attractivité de la place et construire un environnement favorable au développement de la BFI. Les travaux portent notamment sur la modernisation du droit des titres, l’objectif de « meilleure régulation » par les autorités de supervision, l’accueil des professionnels internationaux… Le secteur financier estfortement moteur dans cette dynamique de place : depuis janvier 2008, 8,

Un cadre très régulé
Les activités de la BFI sont soumises à la surveillance de l’Autorité des Marchés financiers (AMF) qui réglemente et contrôle l’ensemble des opérations financières portant sur des sociétés cotées. Elle contrôle par ailleurs l’exercice des activités de services d’investissement, veille au bon fonctionnement desmarchés d’instruments financiers et assure l’information des investisseurs. La Commission bancaire possède également un pouvoir de contrôle des établissements. Les activités de la BFI constituent un des dom omaines où l’intégration européenne est la plus avancée. La lus a majorité des textes européens adoptés dans le cas dre du Plan d’action pour les services financiers our 1999-2004 concernent eneffet les activités de nent activité marché : les OPA, l’information sur les émetteurs é urs de valeurs mobilières, les marchés d’instrume eurs ments financiers (MIF), le prospectu les abus de marprospectus, ché…

... 1 ...

LA BANQUE DE FINANCEMENT ET D’INVESTISSEMENT EN FRANCE

Les acteurs de la BFI
Les principales BFI françaises
Les principales banques françaises actives dans la BFIsont au nombre de quatre : BNP Paribas, Calyon, Natixis et Société générale. De manière globale, l’activité de la BFI représente une part importante du PNB des banques : en 2006, le PNB de la BFI a représenté plus de 28 milliards d’euros soit près de 32 % du PNB consolidé des quatre grands groupes. En 2007, le PNB de la BFI atteint 24 % du PNB consolidé des quatre groupes, la BFI étant par nature...
tracking img