Banque et financement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
L’origine de la banque remonte à un passé lointain. Les historiens la retrouvent dans des instituions datant de plusieurs millénaires avant J.C et les humanistes y voient un métier plus vieux que la monnaie.
En effet, l’activité de crédit, jusqu’alors exercée par la communauté juive compte tenu de la prohibition évoquée ci-dessus, cesse d’être tenue par eux seuls.
Les banques,non seulement exercent le >, mais sont également les organismes qui produisent de la monnaie. Selon l’adage >, tout crédit accordé par une banque augmente la masse monétaire en créant un dépôt bancaire (monnaie scripturale) de montant équivalent, et tout crédit remboursé réduit la monnaie en circulation.
Les banques jouent un rôle économique très important. Elles contribuent (de même que lesmarchés financiers) à orienter l’argent de ceux qui en ont momentanément trop vers ceux qui en ont besoin. Elles ont un grand rôle dans la sélection des projets en fonction de leurs perspectives économiques. Leur rôle peut être comparé au cœur dans un corps humain qui distribue le sang riche en oxygène vers les organes qui en besoin.
En Afrique, pour soutenir les compagnies commerciales qui s’y sontinstallés depuis la période de la colonisation, les banques européennes firent leur apparition dans les colonies.
Dans le but de maintenir leur position économique acquise de leur expérience, celle-ci ont, dès le début des années 60, transformé leurs agences africaines en filiales de droit local dont les centres de décisions restaient situés en occident.
Jusque dans les années 80, elles ontcohabité avec un secteur bancaire public et parapublic qui servait de support à l’Etat pour le financement du développement agricole et industriel. Ces banques de développement connurent des faillites retentissantes de fait d’une absence totale de politique prudentielle de gestion de risques et d’erreurs de gestion caractérisées par des décisions d’octroi de crédit basées sur des critères subjectifstels que l’apparence familiale, politique ou religieuse. Cette phase de turbulences vit la fermeture de prêt de 50% des banques et une prise de conscience nette sur la nécessité de maitriser les risques bancaires.
Diverses techniques de mesure de gestion de ces risques ont été élaborées au fil des années par les banques. Mais ces risques ont connu de nombreux développement et sont devenus unepréoccupation majeure de la gestion administrative et financière des banques.
En effet, avec le processus de mondialisation, d’interdépendance des marchés financiers et l’intérêt progressif de ces banques en faveur de ces marchés, l’étude met l’accent sur la dégradation de la qualité de la signature et le risque que la contrepartie ne puisse pas honorer ses engagements au niveau des risques decrédits, les mesures pour minimiser les pertes financières au niveau des risques de marchés et la lutte contre les défaillances internes à la banque au niveau de la gestion des risques opérationnels.
Depuis 1988, devant une concurrence bancaire internationale exacerbée et jugée déséquilibrée du fait des différentes contraintes réglementaires imposées dans certains Etats d’Europe et aux USA, desaccords dits > permirent l’élaboration d’une réglementation prudentielle applicable à toutes les banques d’Afrique des autres pays de l’UEMOA, le Mali s’est adapté à cette évolution indispensable à la stabilité du système financier international.
Depuis plusieurs décennies de nombreuses recherches ont mis en évidence la situation économique précaire non seulement de certaines entreprises, maisaussi des affairistes maliens.
Ayant pour vocation la réception des fonds publics sous forme de dépôt (versement espèces, versements chèques, encaissements et virement…), La banque nationale de développement agricole redistribue pour son compte ou pour le compte des tiers en opérations de crédit, de placement et en opérations financières.
Dès sa création en 1988, l’enjeu fut de voir comment...
tracking img