Banque populaire marrakech-beni mellal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1569 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
- 2 millions de consultations par an (0,9 % des motifs), soit 3 actes par MG et par mois (IRDES 1992).
- Près de 5 % des patients consultant un généraliste se plaignent de vertiges (Tran Ba Huy).
- Toutes les sensations vertigineuses ne sont pas des vertiges.
- Le vertige est un symptome subjectif.
- Vertige : sensation erronée de déplacement. Illusion de mouvement par conflit d'informationssensorielles entre la source vestibulaire malade et les deux autres sources d'informations, visuelles et proprioceptives.
RAPPEL SUR LE SYSTEME DE L'ÉQUILIBRE
- L'équilibre est le résultat d'une fonction : l'équilibration. Celle-ci permet le maintient de la posture.
- L'équilibre nécessite des informateurs :
- la vue : asservie aux labyrinthes
- le vestibule : mesure
- les accélérationslinéaires (gravité) par les organes otolithiques (utricule et saccule).
- les accélérations angulaires par les canaux semi circulaires (dans les trois plans de l'espace).
- les vestibules droit et gauches fonctionnent en PUSH-PULL (un coté activé et un coté inhibé).
- la proprioception :
- mécanorécepteurs des muscles oculomoteurs, muscles de la nuque...
- permet le contrôle postural.
- Lesinformations remontent au système nerveux central.
- Les systèmes effecteurs réflexes (oculomotricité et motricité somatique) permettent l'équilibre du corps et une vision nette.
LE SYSTEME VESTIBULAIRE
- Le labyrinthe membraneux est un organe situé dans une cavité osseuse (labyrinthe osseux), baigné dans le liquide périlymphatique.
LE LABYRINTHE MEMBRANEUX
- canaux semi circulaires :
- 3(horizontal, vertical sup, vertical post).
- mouvements de rotation.
- épithéium neuro-sensoriel dans les ampoules, baigne dans le liquide endolymphatique.
- organes otolithiques :
- utricule (plan horizontal) et sacule (vertical).
- mouvements d'accélération linéaire, gravité.
- épithélium neuro sensoriel dans la macule baigne dans un gel de MPS + cristaux de carbonates de Ca (toconies)
-->densité élevée
--> réponse rapide aux changements d'orientation ou d'accélération.
EXAMEN CLINIQUE DU PATIENT VERTIGINEUX
INTERROGATOIRE
- Laisser raconter son vertige par le patient
- Interroger sur la crise :
- sensation :
- rotatoire, linéaire, tendance à la chute, déséquilibre.
- facteurs déclenchants :
- positionnels : VPPB, orthostatique
- stress, asthénie :Ménière
- effort, hyperpression (mouchage, éternuement) : fistule périlymphatique
- obscurité : périphérique
- mode d'installation :
- brutal :
- périphérique : VPPB, Ménière, névrite
- central : AVC
- progressif :
- périph. : neurinome, ototoxiques
- central : SEP
- évolution :
- par crises :
- unique : névrite
-itératives : VPPB, Ménière
- continu, chronique
- durée :
- quelques secondes : fistule périlymphatique
- quelques secondes à 1 minute : VPPB
- quelques heures : Ménière
- quelques jours : névrite
- signes d'accompagnement :
- audtitifs :
- surdité (pas dans VPPB, névrite, vertiges centraux)
- acouphènes (Ménière, ototoxique)- plénitude de l'oreille (Ménière)
- otorrhée :
- purulente (choléstéatome)
- acqueuse (fracture du rocher)
- nausées, vomissements : surtout dans atteintes périph.
- signes neurologiques, perte de connaissance : jamais dans un vertige isolé
- céphallées :
HTA, AVC, en général absent dans atteinte périhérique (sauf neurinome avec HIC)
-signes visuels :
ototoxiques, SEP, troubles de la réfraction
- antécédents notables
- traumatisme cranien, fracture du rocher
- infectieux
- chirurgie oreille
- cardio vasculaire : athérome , HTA
- prise médicamenteuse ototoxiques : gouttes, aminosides
- profil psychologique (Ménière, psychogène)
EXAMEN CLINIQUE
- examen otoscopique :
- recherche une anomalie tympanique
-...
tracking img