Banque populaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3866 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Dans le cadre de notre formation à l’ISIAM, j’étais amené à passer un stage de formation professionnelle dans une entreprise, afin de concrétiser nos acquis théoriques et de les appliquer sur le plan pratique.

Le secteur bancaire est l’un des secteurs importants, dans l’économie mondiale et de même dans l’économie marocaine c’est ainsi que les établissements financiersassocient l’émission et la gestion de la monnaie et l’octroi de crédit.

La particularité des banques est donc de pouvoir créer la monnaie pour financer des crédits. Toutefois le secteur bancaire au Maroc connaît l’une des concurrences les plus ardues qui sont spécialisées dans le financement de différents branches d’activité ce qui a poussé les établissements financiers marocaines a adopté despolitiques leurs permettent de se développer maintenir leurs parts de marché.

Et c’est ce qui explique d’une grande part la raison du choix de ce secteur.

Par conséquent mon rapport s’articulera autour de deux axes principaux : Le premier présentera le secteur bancaire ainsi que la banque populaire et le second donnera un aperçu sur les taches effectuées au sein de l’entreprise.

[pic]

[pic][pic]
Le secteur bancaire

Economiquement, la banque est une entreprise qui rend divers services, de nature très différente, concernant la monnaie et les valeurs mobilières : émission, conservation, mouvement.

Mais en dehors du rôle de simple prestataire de service qui consiste à recevoir, garder ou payer, elle agit aussi comme intermédiaire entre préteurs et emprunteurs de capitaux ; ledétenteur d’une somme d’argent liquide, supérieur à ses besoins immédiats, la garderait bien souvent inemployée : le banquier auquel il la confie va pouvoir la prêter à un autre entrepreneur.

Le client déposant ignore la destination de son argent, dont il peut réclamer le remboursement à vue, c'est-à-dire sur simple demande, ou au terme convenu pour les dépôts.

Mais le banquier a le droitd’utiliser ces fonds et il garde le risque des opérations : autrement dit, il doit rembourser son client déposant même si le client auquel il a accordé un crédit ne rembourse pas.

Le secteur bancaire marocain se partage en quatre catégories d’établissements :

a- Les banques de dépôts classiques :
Parmi lesquelles on trouve les cinq grandes banques privées qui réalisent près des deux tiers de lacollecte des dépôts bancaires, à savoir :

• ATTIJARIWAFA BANK

• La BANQUE MAROCAINE DU COMMERCE EXTÉRIEUR (BMCE)

• Les trois filiales françaises : la SGMB, la BMCI et le CRÉDIT DU MAROC.

b - Le CRÉDIT POPULAIRE DU MAROC (CPM) :
Leader historique du secteur, est constitué de la BANQUE CENTRALE POPULAIRE (BCP) et son réseau de BANQUES POPULAIRES RÉGIONALES (BPR).

Organismepublic particulièrement concerné par la collecte de la petite épargne et la distribution de crédits aux PME, la BCP est devenue une société anonyme en février 2002. Elle est engagée depuis cette date dans un processus de privatisation.

c - Les anciens organismes financiers spécialisés dans le financement de secteurs d’activités particuliers :

• Crédit immobilier et hôtelier (CIH).• Crédit agricole du Maroc (CAM).

• La banque nationale pour le développement économique (BNDE)

d - Diverses autres banques dont la création répond à des besoins spécifiques :

• BANK AL AMAL, pour le financement de projets d’investissement des Marocains résidant à l’étranger.

• MEDIAFINANCE et CASABLANCA FINANCE MARKETS qui interviennent sur le marché des titresnégociables de la dette.

• Le FONDS D’ÉQUIPEMENT COMMUNAL (FEC) dédié au financement des collectivités locales.

Présentation de l’entreprise

La Banque Populaire du Maroc est l'appellation la plus courante pour désigner l'ensemble du Groupe des Banques Populaires, un groupe bancaire et financier marocain composé de onze Banques Populaires régionales qui sont sous forme de sociétés...
tracking img