Banque populaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Année universitaire : 2008-2009

SOMMAIRE

Introduction ………………………………………………………………………..

Première partie : Les risques des crédits bancaires et les méthodes de contrôle

Chapitre I : Le crédit et les risques bancaires……………………………………

Section I : Généralités sur le crédit……………………………………………

Définition et caractères du crédit………………………………………….

Domaine du crédit etclassification…………………………………………

Section II : Les risques du crédit bancaire ……………………………………

Définitions et composantes…………………………………………………

Approche du risque de crédit……………………………………………….

Chapitre II : Méthodes de contrôle du risque ……………………………………..

Section I : le système d’information……………………………………………

Définition du système d’information……………………………………….

Lesystème d’information dans une BPR………………………………….

Section II : méthode d’analyse classique et la notation………………………

Méthodes d’analyse classique………………………………………..

La notation………………………………………………………………….

Deuxième partie : L’évaluation et contrôle du risque crédit : étude de cas d’un dossier de crédit

Introduction……………………………………………………………………………..

Chapitre I: présentationde la demande de crédit et les parties contractantes……..
Section 1 : présentation des parties (banque – entreprise) ………………….
Présentation de la banque populaire………………………………………
Présentation de l’entreprise………………………………………………...
Section 2 : les trois principales phases d’un accord de crédit ……………
Chapitre II : étude de cas : demande de crédit d’investissement……………………Section 1 : analyse du risque……………………………………………………
Section 2 : relation banque-entreprise...............................................................
Recommandations …………………………………………………………………….
Conclusion……………………………………………………………………………
Bibliographie…………………………………………………………………………
Annexe……………………………………………………………………………….

Introduction
D’une part, la mesure du risque est un enjeu majeur,il est perçu comme un élément aléatoire et non mesurable, de ce fait l’absence ou l’insuffisance de la maitrise du risque provoque des pertes qui peuvent affecter les fonds propres de la banque. La persistance et la profondeur de ces pertes peuvent conduire à la défaillance c'est-à-dire l’incapacité de la banque de faire face à ses engagements.
D’autre part, le risque est aussi une source deprofits, une banque qui ne prend aucun risque, elle prend le grand risque c’est celui de faire faillite suite à la diminution des engagements, le risque n’est donc pas de prendre des risques mais de ne pas le contrôler.
De ce fait, il faut les transformer en des objets identifiables, mesurables et quantifiables. Pour cela, le banquier doit mettre en place une gestion calculée de ces risques dans lebute de faciliter et d’améliorer leur prise en compte.
C’est dans ce contexte que nous allons analyser à travers notre présent travail les moyens d’évaluation et d’appréciation du risque.
Notre travail sera détaillé en deux parties, dans un 1er lieu nous allons définir le crédit bancaire et le risque-crédit puis les méthodes de contrôle de ce dernier, ensuite nous allons à travers le cas étudiéfaire une évaluation du risque par les différentes méthodes d’identification de ce dernier.

Première partie :

Les risques des crédits bancaires et les méthodes de contrôle

Chapitre I : Le crédit et les risques bancaires

Nous nous intéresserons dans ce premier chapitre, à définir dans un premier temps le crédit bancaire et le risque lié à ce dernier et à identifier ses composantes.Puis dans un deuxième temps, nous présenterons les différentes méthodes appliquées pour évaluer ce risque, tout en essayant de mettre en exergue les limites de ces méthodes.

Section I : Généralités sur le crédit bancaire

A- Définition et caractères du crédit :

Le crédit peut être défini comme étant « l’engagement de la banque de mettre des moyens de paiement à la disposition du...
tracking img