Banque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Du nouveau pour les stratégies relationnelles des banques

> Retour au sommaire navigation contenu
[pic]

• Taille du texte

[pic][pic]

• Imprimer la page [pic]

• Envoyer par e-mail

> Retour au sommaire navigation contenu
[pic]

L’article

Plus de concurrence, plus de comptes en banque, plus d’innovations

Les Français changent peu de banque
Selon UFC QueChoisir, moins de 4 % des Français changent de banque chaque année. C’est l’un des plus faibles taux de mobilité bancaire en Europe. À comparer aussi avec la mobilité d’autres secteurs d’activité : la mobilité serait de 15 % dans l’assurance automobile et de 20 % dans la téléphonie mobile.
Parmi les freins à la mobilité bancaire : les frais de transfert de comptes vers un nouvel établissement (UFC QueChoisir les estime à 300 euros) et le poids des formalités administratives.
Les banques s’engagent à lever les barrières à la sortie
Cette situation devrait évoluer très prochainement. Face à la pression des associations de consommateurs et des pouvoirs publics, les quelque 400 membres de la Fédération Française des Banques (Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale, Caisse d’Epargne…) ontpris fin mai 2008 l’engagement de simplifier d’ici 2009 les démarches en cas de changement de banque. Mais déjà, de nombreuses banques ont commencé à proposer à leurs nouveaux clients des services gratuits d’aide à la « domiciliation », avec la prise en charge des changements de prélèvements et de virements automatiques. De même, il n’est pas rare que les clients à fort potentiel se voientrembourser par leur nouvelle banque tout ou partie des frais de transfert de compte.
Plus de banques et plus de comptes en banque par Français
Alors qu’il devient plus simple de changer de banque, la concurrence se trouve exacerbée par l’arrivée de nouveaux entrants. Comme les courtiers sur internet qui permettent aux consommateurs de trouver le meilleur taux pour leur crédit immobilier. Certainesbanques auraient déjà une part significative (20 %) de leurs crédits immobiliers apportés par des courtiers comme CAFPI, Empruntis, Meilleur Taux…. La grande distribution s’est aussi imposée comme un acteur du secteur bancaire en proposant ses propres cartes de crédit et de paiement. Et les banques traditionnelles doivent également faire face à la concurrence des banques en ligne comme Axa Banque,Monabanq, Boursorama Banque, etc.
Dans ce contexte, l’enjeu dans le monde bancaire n’est pas nécessairement de devenir la première, mais la seconde banque des clients. Celle qui va notamment capter l’épargne des particuliers grâce à des offres attractives (super-livret, assurance-vie à taux promotionnel, frais réduits…). Selon la Fédération Française de Banques, un Français sur trois environ a uncompte dans plusieurs banques.
Toujours plus d’innovations dans les produits et services
Multi-bancarisés, les Français sont aussi très équipés en produits bancaires : un client en possède 7 en moyenne. Pour animer en permanence un marché mature, les banques font preuve d’une grande capacité d’innovation en termes de produits et de services. Boursorama Banque vient par exemple de mettre en placeun service de chèque en ligne baptisé Easy-chèque (voir l’interview de Vincent Taupin, Président-directeur Général de Boursorama). Le principe est simple : le client inscrit sur le site de Boursorama le montant du chèque et les coordonnées du destinataire. Et c’est tout ! Le chèque est automatiquement imprimé, mis sous pli, affranchi et envoyé. Ce service s’inscrit dans la stratégie de BoursoramaBanque. « Nous essayons, avec ce type de services, de rendre automatique et facile d’accès tout ce qui est compliqué dans la banque classique, » explique Vincent Taupin, PDG de Boursorama. Mais l’innovation est loin d’être l’apanage des seules banques en ligne. LCL propose depuis peu un nouveau système d’épargne basé sur les dépenses effectuées par carte bleue. Quand un client règle un achat, le...
tracking img