Banques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SENEGAL

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

L’impact de la crise financière et économique sur les économies africaines, le cas du Sénégal La réponse du PNUD

Tembo Rachid MABURUKI PNUD Dakar, SENEGAL

Juin 2009

SOMMAIRE
I - Introduction II - La crise économique et financière : contexte et spécificités III - Origines et manifestations de la crise III.1-Dysfonctionnements et crise du système financier international a) les innovations financières b) le crédit spéculatif c) le modèle d’entreprise d) les normes comptables e) les fonds spéculatifs f) les agences de notation g) les banques centrales III.2- Manifestations de la crise financière IV - Impact de la crise sur la croissance et le développement économique et social IV.1. Impact de la crise sur le commerceextérieur IV.2. Impact de la crise sur la situation macroéconomique a) Impact sur les finances publiques b) Impact sur les flux financiers privés c) Impact sur la croissance économique IV.3 Impact de la crise sur l’atteinte des OMD IV.4 Impact de la crise sur l’économie sénégalaise IV.4.1- Le contexte de la crise financière internationale IV.4.2- Impact sur la situation macroéconomique et socialea) Impact sur le commerce extérieur b) Impact sur le tourisme c) Impact sur les flux financiers d) Impact sur la croissance économique e) Impact sur les OMD V - Le rôle du PNUD et des Autorités Sénégalaises V.1- Programme d’actions du PNUD V.2- Programme d’actions des pouvoirs publics sénégalais

Conclusion Références bibliographiques

2

I - Introduction
La crise financière internationalequi s’est manifestée aux Etats-Unis à partir de l’année 2007 s’est propagée progressivement à l’ensemble des pays les plus développés de la planète. Elle a gagné le secteur réel des économies industrialisées en mettant à nu la vulnérabilité de certaines activités (automobile, immobilier) qui ont soutenu la croissance économique dans ces pays pendant de longues années. Si les effets de la crise nese sont pas manifestés immédiatement dans les pays africains en raison de la marginalisation de cette région du monde et du décalage conjoncturel, les effets indirects et de « deuxième tour » risquent d’être relativement sévères pour ces pays qui sont caractérisés par une grande vulnérabilité et une faible résilience aux chocs externes.

La crise internationale actuelle interpelle les décideurssur la nécessité et les modalités de régulation de l’économie mondiale en proie à une instabilité

susceptible de remettre en cause les avantages attendus d’une intégration poussée des économies et des marchés.

Si l’histoire de l’économie mondiale est marquée par la récurrence des crises, celle – ci revêt des caractéristiques particulières de par ses origines et ses manifestations. Elle aengendré un impact certain sur la situation macroéconomique et sociale des pays africains. Pour limiter l’impact défavorable de cette crise le PNUD et les pouvoirs publics sénégalais devraient apporter une réponse appropriée.

II - La crise économique et financière : contexte et spécificités
Depuis les années 70, l’économie mondiale est marquée par de fortes fluctuations des taux de change et desprix des produits de base. La fréquence des crises financières (isolées et/ou systémiques) a également augmenté de manière considérable.

L’avènement de la crise des prêts immobiliers (subprime) en 2007 a ainsi été précédé par de multiple crises notamment celle de la dette des pays du sud (1982), le krach boursier (Etats Unis, Europe du Nord) de 1987, la crise de change en Europe qui a entraînéla sortie de la livre sterling du système monétaire européen

3

(1992 – 1993), la crise financière des pays asiatiques (1997) et l’éclatement de la bulle boursière Internet (2000).

L’accélération du processus de mondialisation et de globalisation financière durant la fin du XXème siècle s’est manifestée par un développement rapide des échanges de biens, de services et de capitaux, une...
tracking img