Banquets au moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1 - SIGNIFICATION

Un banquet est un grand repas qui se déroulaient chez les seigneurs mais aussi chez les villageois, qui festoyaient à l’occasion d’un événement familial, d’une fête religieuse, d’un tournoi, d’une partie de chasse etc.…

2 – LES BANQUETS CHEZ LES PAYSANS

Les paysans mangeaient sur des planches posées sur des tréteaux qui faisaient office de table.
Ils n’avaient pas denappes ce luxe étant réservé à la noblesse.
Ils ne buvaient que peu de vin, celui-ci coûtant assez cher.
Ils mangeaient des poissons, des galettes de blé, du gibier et des fruits.
Les jours ordinaires le plat le plus répandu était la « fromentée » (blé concassé cuit dans un bouillon de volaille)

3 – LES BANQUETS CHEZ LES SEIGNEURS

Le banquet se tenait dans la «grande salle» du château.
Leseigneur, sa famille et ses hôtes de marque s’asseyaient autour de la table d’honneur dressée pour l’occasion au-dessus des autres convives et recouverte d’une nappe de toile fine.
Au centre de la table était déposée une coupe en forme de bateau, ou de nef, contenant la serviette du seigneur.
La table dressée en forme de U évitaient que les convives se tournent le dos. Le seigneur étant aucentre du U, plus on s’éloignait de ce centre, moins le rang social était élevé. La table centrale faisait face à l’entrée de la pièce pour que le seigneur voient ceux qui entraient et sortaient.

Les seigneurs cherchaient à posséder une griffe de griffon afin de se préserver d’une tentative d’empoisonnement : ils croyaient qu’au contact d’un aliment empoisonné, la griffe noircissait.

Lesbanquets débutaient très tôt, dès 10 heures ou 11 heures du matin et pouvaient durer des heures entières. On servait jusqu’à trente plats.

Les prières étaient dites au début du repas, puis on se lavait les mains à l’aide d’un « aquamanile » ; sorte de récipient à eau parfumée pouvant avoir la forme de chevalier ou de dragon.

a) La vaisselle

Les invités d’honneur avaient des assiettes d’or oud’argent, les autres convives se servaient de « tranchoirs ». C’étaient de grosses tranches de pain rassis que les aliments imbibaient de graisse.
Il n’y avait pas de serviettes (sauf pour le seigneur) : on s’essuyait avec la nappe.
La fourchette n’existait pas. Découpés en petits morceaux, les aliments étaient faciles à saisir du bout des doigts (avec trois doigts), de la pointe du couteau ou avecun morceau de pain.
La cuillère, en bois, servait pour le plat central et pour les potages servis dans des écuelles.
Le gobelet ou la coupe à boire était de simple bois creusé, en étain ou en argent serti de pierres précieuses.
Les plats servant à la présentation des aliments étaient en métal ou en bois, s’adaptant aux mets servis, et prenant diverses formes, tel des nefs ou des animaux àplumes comme le héron, le paon etc.

b) Convivialité et divertissements

Le banquet donnait au seigneur l’occasion de montrer son sens de l’hospitalité.

Il était bien vu de partager sa coupe de vin et le contenu de son assiette ou de son tranchoir avec son voisin.

A l’entremet, des petits spectacles se jouaient au centre de la table. Poètes et musiciens se déplaçaient d’un château à l’autre.Ils chantaient des chansons de gestes et louaient la générosité de leur hôte. Il y avait également des jongleurs, des montreurs d’ours et des bouffons.
Pour étonner ses invités, le seigneur présentait des plats pastiches tels que des pâtés d’oiseaux vivants.

c) Le service et l’ordre des repas

Les cuisines situées à l’écart des pièces à vivre, étaient pourvues de grandes cheminées, uniqueendroit de cuisson.
Le maître queux (chef cuisinier) dirigeait une équipe de hateurs (chargés de la surveillance des rôtis), de potagiers (spécialistes des bouillons) de sauciers, de broyeurs et de souffleurs de feu (chargés d’entretenir le feu dans les cheminées).
Le panetier était responsable de la fabrication du pain. Jusqu’à la fin du Moyen-Age, période où sont apparus les boulangers, le...
tracking img