Bara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
AUDIT ACHATS
La fonction achats du fait même de sa situation en tête de la chaîne logistique de l'entreprise, peut, par ses insuffisances, être la source de dysfonctionnements sérieux perturbant la plupart des autres fonctions de l'entreprise. Elle peut générer des pertes substantielles.
En effet, la part des achats dans le prix de vente peut varier considérablement ; représentant 5à 15% dans certains produits de luxe, elle peut atteindre 80% dans le négoce, et se situe souvent entre 50 et 60% dansl' indus tr iel. Cependant, le poids financier de la fonction achats n'est pas toujours un bon indicateur des enjeux stratégiques qu'elle comporte.
Or, c’est un domaine secret, personne ne réclamera à l’entreprise, si elle est bien moins placée aux achats, ni ses fournisseurs, nises concurrents et encore moins son acheteur. Une seule solution pour mieux évaluer la performance et l’efficacité globale de cette fonction ; rentrer dedans y faire un solide audit.
La question qui se pose à ce niveau, comment mener un audit des achats efficace décelant
les différents risques afférents et proposant des recommandations pertinentes ?
C'est ainsi que dans notre travail, nousessaierons de présenter une partie théorique qui traitera les fondements de la fonction achat ainsi que les aspects conceptuels de l’audit achats, pour se pencher par la suite, dans une seconde partie, sur une étude de cas, portant sur l'application des concepts théoriques précédemment décrits.
MSLT 2009 /2010 Page1

AUDIT ACHATS
CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LA FONCTION ACHATS
Distinctionachat/approvisionnement
Durant un nombre incalculable d'années, tout le monde a fait un amalgame entre la fonction
approvisionnements et la fonction achats.
Malheureusement dans des petites structures la distinction n'est pas encore bien établie. Cette confusion est tout à fait préjudiciable à l'optimisation des achats et des approvisionnements. Néanmoins, les dirigeants des petites structures,n'ont souvent pas un budget conséquent, et emploient une seule personne pour s'occuper des achats et des approvisionnements, ce qui peut créer une certaine confusion dans l'esprit des autres employés. Malgré le fait que ces fonctions soient souvent en étroite collaboration, elles ne réalisent absolument pas les mêmes activités. Voici donc les principales missions de ces deux fonctions. Les achatssont en charge de :
Répondre à un besoin exprimé ;
Consulter et sélectionner les fournisseurs ;
Négocier les conditions d'achats (prix, conditions de paiement...).
Il est clair que l'achat ne désigne pas uniquement les achats destinés à la production mais
recouvre également tous les autres achats de l'entreprise.
La fonction achats joue un rôle d'interface dans l'entreprise. Elle est lefournisseur attitré de l'entreprise c'est-à-dire qu'elle doit répondre au mieux et au plus vite aux besoins de ses clients internes. Mais elle est également le client de ses nombreux fournisseurs externes, elle a pour mission d'acquérir les biens et services dont ses clients ont besoin, dans les meilleures conditions commerciales. Les approvisionnements ont quant à eux en charge :
Le calcul de laquantité à commander et de la date à laquelle cette quantité doit être
livrée,
Le passage de commandes,
Le suivi de livraison,
La gestion des stocks.
MSLT 2009 /2010 Page2

AUDIT ACHATS
Ces deux fonctions n'ont souvent pas été dissociées car elles travaillent conjointement dans l'évaluation des fournisseurs, le traitement des litiges ainsi que sur la définition des conditions de mise àdisposition des produits (taille de lot, délai de livraison...).
Les fondements de la fonction achats
a. Le fondement historique
Etrange de parler d’Histoire pour une fonction qui n’est réellement visible que depuis trente ans. Celle-ci existe pourtant depuis toujours puisque la loi impose l’enregistrement codifié des dépenses et des factures de chaque entreprise. En fait, c’est l’évolution...
tracking img