Barbara lecture analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (973 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi l'auteur dénonce-t-il les ravages de la guerre ? Comment le poète passe-t-il du poème lyrique au poème engagé ? En quoi ce texte est-il l'occasion pour l'auteur d'évoquer le souvenir d'unerencontre et d'exprimer son impuissance face à l'horreur de la guerre ?

Jacques Prévert est né le 4 février 1900 et est mort le 11 avril 1977. Il a eu beaucoup de mal à se faire reconnaître descritiques car on lui reprochait la trop grande simplicité de sa poésie. A présent, il est considéré comme un des plus grands poètes du XXème siècle et il est publié dans la collection de La Pléiade,synonyme de consécration et d’honneur pour un écrivain. La poésie Barbara est extraite de Paroles, paru en 1946. C’est un texte de circonstances qui se réfère aux 165 bombardements de la ville de Brestentre le 19 juin 1940 et le 18 septembre 1944. La destruction complète de la ville inspire une réflexion pessimiste sur l’amour et la vie. Le poème décrit une première partie (jusqu'au vers 37) l'époqueheureuse qui précéda la guerre: il évoque cette période à l'imparfait et au passé composé, ce qui prouve que celle-ci n'est pas si lointaine, tout au moins dans sa mémoire. Dans la deuxième partie,c'est l'après guerre qui est évoqué au présent de l'indicatif.

I/ Le lecteur impliqué

→ Idée: interpellation de Barbara
*anaphore+impératif
« Rappelle-toi Barbara »
*tutoiement
« tusouriais »; « toi que je ne connaissais pas »; « ton nom »; « tu as couru »
L'auteur interpelle Barbara mais il s'adresse également à ses lecteurs. L'auteur veut qu'ils se souviennent de ce fait tragique etqu'ils se sentent concernés par ce dernier. En effet, ce souvenir lui tient à cœur. Il veut donc toucher, impliquer les lecteurs/ Le poète est témoin de la scène. Il y a une sorte de communion quis'établit entre le poète et les jeunes amants.

→ Idée: l'évocation d'un couvenir
*indicateurs spatio-temporels
« Brest ce jour là rue, de Siam »; «  sous un porche »; «  sur le bateau d'Ouessant »...
tracking img