Barcelone-real madrid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3791 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
13ème journée de Primera Division
 
 

FC Barcelone

Real Madrid
 
Dans le cadre de la 13ème journée de « Liga » le FC Barcelone de Josep Guardiola accueillait au Camp Nou le Real Madrid dirigé par le charismatique entraîneur Portuguais José Mourinho. Exceptionnellement décalé au lundi en raison d'élections régionales en Catalogne finalement remportées par la coalition nationaliste decentre-droit Convergence et Union (CIU), le clasico clôturait la 13ème journée de Primera Division.
Le contexte d'avant match de ce 161ème clasico était tendu en témoigne le détestable caillassage du bus Madrilène par des Ultras Barcelonais à l'arrivée des joueurs du Real dans la capitale économique et administrative de la Catalogne. Lors d'une conférence de presse commune, les présidents du FCBarcelone Sandro Rosell et du Real Madrid Florentino Pérez ont lancé un appel au calme et ont appelé à ce que le fairplay soit respecté durant cette rencontre.
 

Le bus du Real Madrid, assailli par des Ultras Barcelonais
 
Les Blaugranas restaient sur 6 victoires consécutives en championnat (Valence, Saragosse, FC Séville, Getafe, Villareal, Almeria). Les Merengues, invaincus avant cette 13èmelevée de Liga restaient sur 7 victoires consécutives et possédaient une unité d'avance au classement sur le rival Catalan. Les joueurs de la Maison Blanche ont entre autre disposé du Deportivo la Corogne, de Malaga, Santander, de l'Hercules Alicante,l'Atlético Madrid, Gijon ou encore de l'Athletic Bilbao avec une moyenne de plus de 3 buts par rencontre! Les deux formations se sont par ailleursqualifiées pour les 8èmes de finale de la ligue des Champions et étaient ainsi à la plénitude de leur forme avant de s'affronter.
Au delà du duel entre les deux meilleurs joueurs du monde Cristiano Ronaldo, lauréat du ballon d'or 2008 et Léo Messi, vainqueur du ballon d'or 2009, de l'opposition entre deux entraîneurs emblématiques, le style de jeu antagonistes des deux formations et la rivalitépolitique entre la Catalogne et la Castille sont autant d'éléments qui accordent à cette rencontre un parfum particulier. Même si la réalité sportive a repris ses droits depuis le décès du général Franco en 1975, une haine viscérale demeure toujours entre les deux camps.
Les Azulgranas restaient sur 4 victoires consécutives face à l'ennemi héréditaire Madrilène dont un mémorable 6-2 infligé auxMerengues dans leur antre de Santiago Bernabeu le 2 Mai 2009. C'est un match des plus délicat qui attendait les troupes du "Special One", la dernière victoire du Real Madrid face au FC Barcelone remontant au 23 décembre 2007; dirigé par l'Allemand Bernd Schuster le Real s'était imposé 1-0 au Nou Camp sur une unique réalisation de la Bestia, Julio Baptista.
Après la traditionnelle cérémonie d'avantmatch et les poignées de main entre les 22 acteurs, l'arbitre de la rencontre Eduardo Iturralde González donne le coup d'envoi d'un clasico prometteur qui va finalement s'avérer explosif!!!
C'est dans une ambiance indescriptible et dans un Camp Nou complètement survolté ayant réuni pour l'occasion plus de 100 000 spectateurs qu'Ozil et Benzema engagent pour le Real Madrid!
 

Sublime Tifo déployépar les socios Barcelonais pour ce choc contre le Real Madrid
 

Le FC Barcelone de Pep Guardiola devait disposer du Real Madrid au Camp Nou pour s'emparer de la première place de la Liga
 
La composition des équipes
 
FC Barcelone : Victor Valdés-Daniel Alves-Piqué-Puyol-Abidal-Busquets-Xavi (87ème minute)-Iniesta-Pedro (87ème minute)-Messi-Villa (76ème minute)
 
Remplaçants : Pinto,Adriano, Mascherano, Maxwell, Bojan (76ème minute), Jeffren(87ème minute), Keita (87ème minute)
 

 
Real Madrid : Casillas-Sergio Ramos-Pepe-Carvalho-Marcelo (59ème minute)-Khedira-Xabi Alonso-Ozil (46ème minute)-Angel Di María- Cristiano Ronaldo-Benzema
 
Remplaçants: Dudek, Pedro Leon, Granero, Albiol, Lassana Diarra (46ème minute), Mahamadou Diarra, Arbeloa (59ème minute)
 

 
Le...
tracking img