Baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mot baroque a été utilisé comme terme technique de joaillerie, d'origine portugaise, il désignait l'irrégularité d'une perle. Il a dérivé, dans certains pays, notamment en France,dans le sens de l’irrégularité, de l’insolite ou du barbarisme.
Le baroque efface volontiers les frontières entre la vie et la mort, le rêve et la réalité, le vrai et le faux. Ilimagine le monde comme un théâtre et la vie comme une comédie : il souligne le fait que le monde est inconstant. Le baroque reprend à son compte l’interrogation généralisée sur lesdifficultés du vivre et du savoir. Il aime la surprise, l'héroïsme, l'amour et la mort. Il insiste aussi sur les différences entre les êtres, les sentiments et les situations. C'est un styleplein de diversité et de contradictions. Il manifeste, en littérature, le goût des antithèses, des décalages, des hyperboles, et surtout des métaphores qui relient des universdifférents.
Une première vague baroque se constitue en deux temps.
Dans un premier temps, en 1610, on assiste à l'épanouissement de quatre genres :
- la poésie, sous une forme épique oulyrique
le roman
le théâtre
les écrits moraux ou spirituels.
Dans un deuxième temps, en 1630, on assiste à une extension considérable du genre dramatique. Le genre romanesque sedistribue en «roman précieux» à la française ou en roman burlesque.
Une deuxième vague baroque recouvre la première moitié du 18e siècle. Elle se manifeste plus particulièrement dans ledomaine musical et dans les arts plastiques. On lui donne le nom de "rococo" mais cette appellation s'appliquent surtout, en France, aux arts ornementaux. On peut la définir,littérairement, par le retour de l'imaginaire et de l'affectivité, alors qu'à l'inverse se développe la raison du Siècle des Lumières. Cet imaginaire se manifeste par l'emploi de la fiction.
tracking img