Baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8897 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition

Le «Baroque» était à l'origine un terme péjoratif désignant une chose extravagante et d'une complexité artificielle.
Ce terme provient du portugais «barocco» et désigne à l'origine, en joaillerie les perles de formes irrégulières en une pierre mal taillée. Le baroque était donc l'anormal, l'exubérant, voire le décadent. Ce n'est qu'au début du 20e s que les historiens del'art en ont fait un concept d'esthétique générale appliqué au style brillant de la période qui s'étend entre la Renaissance et le néoclassicisme, et qui désigne l'art et l'architecture du 16e s.
Le mouvement baroque est né en Italie à la fin du 16e s et va conquérir le continent européen jusqu'à la moitié du 17e s. A l'image de la Renaissance qui la précédé et des grands mouvements qui lesuivront il est à la fois l'expression et l'acteur des bouleversements historiques qu'il accompagne. Il est la version catholique de la réforme protestante, où l'imagination fantastique projette sur des masses inertes l'idée de l'individualité (afin de les animer) sans pourtant menacer l'ordre social politique représenté par la théologie néo-platonique de l'Église. Transformer des formes solides enexpression de l'imaginaire valorise la créativité individuelle, mais surtout il valorise l'interprétation personnalisée de telles expressions, sans pour autant attaquer la position dominante de la vision de l'Église, d'autant plus que les artistes et architectes du baroque se hasardaient rarement en dehors des thématiques religieuses et des mythes classiques de l'Antiquité censés illustrés desthèmes chrétiens. Le baroque met l'accent sur l'individu et donc sur la qualité unique de chaque personne, chaque lieu, chaque expérience interprétative et esthétique. Cependant, ce dernier malgrès toutes ses références à l'individualité du moment, du lieu et de la personne en tant que telle, ne réussit pas à se libérer des griffes de la pensée classique et néo-platonique de l'Église.
Puis au début du18e siècle, les certitudes héroïques du baroque laissèrent la place aux subtilités élégantes du rococo (dérivé de «rocaille», un motif récurrent des décorations d'intérieur rococo).
Style ostensiblement courtisan, il parlait à des mécènes aristocrates et sophistiqués.
Le romantisme est un mouvement esthétique qui trace ses origines aux 17e et 18e siècles, largement inspiré de la périodebaroque, il se manifeste dans les arts plastiques, l'architecture, et surtout la littérature.
Le romantisme est révolutionnaire, car il fournit un moyen d'exprimer la fusion de l'individualisme capitaliste et le questionnement de l'ordre établi. Le romantisme permet et même oblige l'individu d'établir sa propre identité vis-à-vis le monde social.

Le contexte.

Il faut chercher lesraisons de cette extravagance dans des sociétés déchirées par de profondes divisions religieuses et idéologiques. D'un cote, il y avait ceux qui soutenaient l'autorité absolue de l'Église catholique et les rois «de droit divin». De l'autre, les partisans de la Réforme protestante qui croyaient en l'autodétermination des individus et des nations. Les premiers faisaient de l'art un usage effréné, dansdes créations aussi merveilleuses que les églises baroques, les fontaines romaines ou le château de Versailles. Les autres rejetaient toute ostentation matérielle, détruisant l'art religieux passant à la chaux l'intérieur des églises et dispersant les collections royales.

La réforme Luthérienne :
En 1517, Luther déclenche un mouvement de Réformes en affichant ses 95 thèses sur la porte del'église du château de Wittenberg, en Saxe, 95 thèses où il dénonce les scandales de l'Église de son temps. Son geste a un profond retentissement en Allemagne. Pas plus que ses prédécesseurs Jan Hus et John Wycliff, Luther n'entend se séparer de l'Église catholique. Grâce à l'imprimerie ses thèses vont circuler largement en Europe.

S'appuyant sur le Nouveau Testament, il veut non seulement...
tracking img