Barrage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un Barrage Contre Le Pacifique - Marguerite Duras
Un barrage contre le Pacifique » de Marguerite Duras

Sommaire
• Biographie de Marguerite Duras
• Etude d’une œuvre : « Un barrage contre lePacifique »
• Introduction
• Résumé de l’intrigue
• Première partie
• Deuxième partie
• Commentaire

I) Un roman initiatique qui illustre le passage de l’enfance au statut d’adulte

a. Desexpériences qui mènent vers l’âge adulte
b. Le cinéma comme moteur d’évolution
c. Les figures masculines qui forgent la féminité de Suzanne
d. Le lecteur s’identifie à Suzanne par l’usage du point devue interne
e. Par Suzanne, une description de la propre adolescence de l’auteur

II) Les relations au sein de la famille qui met en avant le rôle fédérateur de la mère

a. Liens puissants entreles barrages et la mère

 Source d’intense désespoir
 Stimulant qui guide sa vie

b. Entre les deux enfants : un statut différent au sein de la famille

 Rapports entre la mère et Suzanne
Place prépondérante du fils

c. Portrait paradoxale de la mère, à la fois :

 Mère exemplaire
 Mère violemment aimante
 Héroïne mythique

III) Réalité coloniale

a. Le peuple de la plainecondamné à la misère
b. La ville coloniale dédiée à une élite
c. Un Contraste saisissant
d. Un contexte difficile qui entraîne une quête de l’argent omniprésente et l’exaltation de toutes sortesde désirs.
 La quête de l’argent
 Le désir

I ) Un incipit traditionnel mais aussi original :
1. Les personnages : Début in media res, Joseph + son frère & la mère sont présents. Vivent dansla misère, existence difficile. Vie saturée d’amertume & d’ennuie. Vivent isolés.
2. Les lieux, cadre spatio-temporel flou : « Ram » apparaît comme un village. Se trouvent dans un coin de plain -> nom fictif. Mort du cheval = élément datés de là, tout démarre de cette mort.
= > début in media res, éléments y sont mais volonté de M.D de garder le flou. Contraire d’un roman réaliste....
tracking img