Barsou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
RESUME – LES ESSAIS, LIVRE I, Michel de MONTAIGNE (1ère parution, 1580)
Au lecteur

Montaigne informe le lecteur qu’il écrit ce livre pour se décrire, afin qu’on le comprenne.
LIVRE PREMIER CHAPITRE I Par divers moyens on arrive à pareille fin

« vengeance » n’a alors aucun intérêt, outre le fait de soulager l’Homme.
CHAPITRE V Si le chef d’une place assiégée, doit sortir pour parlementerA travers plusieurs histoires qui illustrent la vertu de certains hommes, Montaigne semble exprimer que la pitié ou la bravoure peuvent avoir le même résultat face à la haine et au mépris.
CHAPITRE II De la Tristesse

Montaigne étudie un sujet militaire. Il explique que la ruse, contrairement au combat, permet souvent aux troupes de gagner la bataille, à son époque. Il fait alors référence àla confiance, qui devient difficile à adresser, de peur de la trahison. Le chef d’une place assiégée, ne doit pas sortir pour parlementer.
CHAPITRE VI L’heure des parlements dangereuse

Montaigne traite de la tristesse et indique qu’il cherche à ne pas l’éprouver. Pour lui, ce sentiment semble imbécile et à travers plusieurs histoires, on constate que certains Hommes se contiennent jusqu’aumoment où la tristesse est trop grande et les amènent à l’accablement et même à la mort. Il précise que la joie peut avoir les mêmes conséquences.
CHAPITRE III Nos affections s’emportent au-delà de nous

L’auteur continue sa réflexion, du chapitre précédent. A travers plusieurs histoires de batailles, il montre les pratiques irrégulières qui mènent à la victoire. Mais il observe que ces succèssont teintés de honte et non de gloire.
CHAPITRE VII

L’auteur prétend que l’Homme est toujours en quête de son avenir, notamment celui qui suit sa mort (réputation posthume). Il estime qu’après la mort, la vision et l’hommage que l’on a de la personne devront être juste. Ceci, même si on suppose difficilement la disparition complète de la personne et que celle-ci fait parfois en sorte de ne pasdisparaitre complètement.
CHAPITRE IV Comme l’âme décharge ses passions sur des objets faux, quand les vrais lui défaillent

Michel de Montaigne s’exprime sur la mort et sur les promesses de l’Homme. Il ne conçoit pas qu’un secret promis, soit révélé juste avant de mourir. En effet, il n’y a pas de « respect de la mort » car le secret et le ressentiment perdurent après la mort. L’auteurs’engage à faire son possible pour que sur son lit de mort, tout ce qu’il dise, ait été dit clairement dans sa vie.
CHAPITRE VIII De l’Oisiveté

A travers ce chapitre, l’auteur montre que l’Homme en difficulté, va se fâcher contre tout autre chose que la cause de son malheur. Car il préfère se venger contre quelque chose de palpable et de répondant, plutôt que contre le Destin ou les Dieux, peuvisibles. Cette

L’auteur décrit l’oisiveté, comme une activité informelle de l’esprit. Ce dernier divague sur une multitude de choses. Il ajoute que comme toutes choses, l’esprit doit être contraint pour ne pas s’égarer. S’étant lui-même laissé aller à la rêverie, il a décidé de noter les choses que son esprit avait créé.
CHAPITRE IX Des Menteurs

Montaigne avoue ne pas avoir de « mémoire ». Ilréfute l’idée qu’elle soit associée à l’intelligence. Et il se console en observant que

cette défaillance lui permit de réduire son ambition et lui évita de devenir peu supportable. Puis il montre que la mémoire s’associe au mensonge et que si elle pêche, le mensonge est dévoilé.
CHAPITRE X Du parler prompt ou tardif

mais il critique l’abondance de politesse, qui peut contraindre l’Homme etparfois ennuyer les invités. Cependant il semble estimer que ces règles permettent d’entrée en société.
CHAPITRE XIV On est puni pour s’opiniâtrer en une place sans raison

L’auteur distingue l’avocat, dont la répartie est immédiate et peu réfléchie (prompts), au prédicateur, dont le discours est réfléchi et posé (lents). Il estime que la promptitude appartient à l’esprit et que la répartie...
tracking img