Barthes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Roland Barthes
27 novembre 2002 – 10 mars 2003, Galerie 2, niveau 6

Direction de la communication 75 191 Paris cedex 04 attachée de presse Nicole Karoubi téléphone 00 33 (0)1 44 78 49 88 télécopie 00 33 (0)1 44 78 13 02 mél nicole.karoubi@cnac-gp.fr assistée de Julie Rousselet téléphone 00 33 (0)1 44 78 13 38 mél julie.rousselet@cnac-gp.fr

Le Centre Pompidou présente «Roland Barthes», du27 novembre 2002 au 10 mars 2003, une exposition coproduite par le Centre Pompidou et l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine). Désigné à la fois comme mythologue, sémiologue, structuraliste..., Roland Barthes a exercé une influence majeure dans la critique littéraire des années soixante. S’il fut le principal animateur de la pensée théorique de cette période, il reste aussi, par lafinesse de ses analyses et l’élégance de son style, une grande figure d’écrivain. Cette manifestation d’envergure propose en une dizaine d’étapes une biographie intellectuelle de Roland Barthes, en s’appuyant sur les grandes œuvres picturales, photographiques, théâtrales et littéraires commentées par l’auteur. Le parcours de l’exposition présentera notamment les œuvres de Louise Bourgeois, PieterJansz Saenredam, Giuseppe Arcimboldo, Piet Mondrian, André Masson, Bernard Réquichot, Cy Twombly, Saül Steinberg, Wilhelm Von Gloeden, Bernard Faucon, Pierre Klossoswki, Vincent Corpet. A cette occasion, la collection d’aquarelles, encres et gouaches de Roland Barthes sera montrée pour la première fois à Paris. Enfin, plusieurs contributions d’artistes offriront un regard contemporain sur l’œuvre deRoland Barthes.

contact presse IMEC 9, rue Bleue, 75009 - Paris Françoise Dufournet téléphone 00 33 (0)1 53 34 23 23 00 33 (0)6 70 97 17 78 télécopie 01 53 34 23 00 mél françoisedufournet@hotmail.com

Roland Barthes (1915-1980)
Son entrée en 1953 sur la scène littéraire avec la publication de ses premières critiques (parues dès 1947 dans la revue Combat ) rassemblées sous le titre Le Degrézéro de l’écriture, fut immédiatement remarquée. Poursuivant l’interrogation sartrienne « Qu’est-ce que la littérature ? », Roland Barthes cherchait à définir une éthique de l’écriture jusque dans la matérialité des mots et osait affirmer que la littérature est, elle aussi, pleinement soumise au travail de l’idéologie. Appliquée à nos usages sociaux avec les Mythologies (1957), cette réflexion surle pouvoir et les masques de l’idéologie fit ensuite connaître Barthes d’un large public. Sous une très grande diversité de formes et notamment à travers les Essais critiques (1964), le Système de la mode (1967) ou encore Sade Fourier Loyola (1971), il poursuivra cette démarche avec une parfaite cohérence jusqu’à la Leçon inaugurale de sa chaire de sémiologie littéraire au Collège de France(1977). La multiplicité de ses intêrets, le foisonnement de ses travaux critiques, reste inconstestablement le trait significatif de son travail. On peut dire en effet que Roland Barthes a parlé de tout : de la DS 19 à Cy Twombly, d’Arcimboldo à Brecht ou au Tour de France ; l’histoire, la mode, la littérature, la publicité, la peinture, la voix, la photographie, le théâtre sont autant de scènes quiont permis au discours critique de Roland Barthes de s’affirmer. Les œuvres majeures que sont L’Empire des signes (1970), Le Plaisir du texte (1973), Roland Barthes par Roland Barthes (1975), les Fragments d’un discours amoureux (1977) ou La Chambre claire (1980) témoignent de l’originalité d’une recherche toujours soucieuse de remettre en question les enjeux du langage.

page 2

L’expositionAux côtés des œuvres et des objets, le parcours présente également un nombre important de pièces d’archives (manuscrits, carnets de travail, fiches, correspondances) extraites du fonds Roland Barthes à l’IMEC, ainsi que des archives sonores et des documents audiovisuels exceptionnels, largement issus de l’Institut national de l’audiovisuel, Ina. Par ailleurs, quatre commandes proposent une...
tracking img