Bases de la pao

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1132 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BASE DE LA PAO

La PAO c’est la publication assistée par ordinateur

Les logiciels les plus rependus en PAO sont :

- Photoshop
Pour tout ce qui est du traitement des photos

- Illustrator
Pour le traitement des illustrations, certains textes et le graphisme vectoriel en général

- In Design
Pour la mise en page et la création du document prêt à être imprimé

On prépare lesdifférents éléments du travail sur Photoshop et Illustrator puis on met en place les différents éléments au sein du document avec In Design.

I) Les différents types de graphisme

A) Le bitmap

En bitmap, le graphisme est composé de points (pixels), c’est le type de graphisme de tout ce qui est photos dessins etc…
( Avantage : rendu photo
( Inconvénient : poids du fichier (plusieursMo)

B) Le vectoriel

En vectoriel les images sont composées de vecteurs (courbes de Bezier), ces vecteurs étant des formules mathématiques lors de l’agrandissement ou d’un zoom, il n’y a pas d’effet « d’escalier », de pixellisation, les courbes restent toujours parfaites.
( Avantage : pureté des tracés, poids du fichier
( Inconvénient : pas de rendu photographique

II)Résolutions

De la résolution d’une image va dépendre la qualité de l’image une fois imprimée : plus la résolution est élevée, plus la définition est élevée, c’est-à-dire que les points qui la composent seront plus fins.

L’unité de mesure des résolutions est le DPI (dots per inches) il existe aussi le PPC (point par centimètre) mais il n’est pas utilisé car pour une image de bonne qualité, il fautdes valeurs moins évidentes à retenir qu’avec le DPI.

Une image de bonne qualité doit faire au moins 300 DPI (c'est-à-dire que sur une distance de 1 pouce, j’imprimerai 300 points). Toute image dans une résolution inférieure à 150 DPI ne devra pas être utilisée en imprimerie.
Pour les photos ont peut avoir des images en 600 ou 1200 DPI (haute résolution). Pour le flashage, on aura des films en1200 ou 2400 DPI.

Lorsque l’on crée des documents n’ayant pas vocation à être imprimés mais pour l’affichage à l’écran (site web, PowerPoint…), on utilisera les résolutions d’écran : elles définissent le nombre de pixels en largeur et en hauteur affichés à l’écran. Elle s’exprime comme ceci : 800x600 ou 1024x768 etc. En fonction de la résolution d’affichage de l’écran, l’image sera plus oumoins grande.

Un écran affichant les pixels en fonction de la résolution dans laquelle il a été configuré, la résolution en DPI ne changera pas la taille de l’affichage, elle n’intervient que lors de l’impression.

III) Mode de couleurs

Les modes de couleur définissent la façon dont est composée la couleur.

A) Le RVB

En RVB, la couleur est définie en fonction de sa VALEUR enRouge, Vert et Bleu, valeurs comprise entre 0 et 255 (256 valeurs).
Blanc = R : 255 ; V : 255 ; B : 255
Noir = R : 0 ; V : 0 ; B : 0
C’est le mode de couleur des écrans, c’est un procédé électronique.

B) Le CMJN

En CMJN, la couleur est définie en fonction de son POURCENTAGE en Cyan, Magenta, Jaune, et Noir
Le blanc n’existe pas en CMJN, c’est l’absence de couleur (si onimprime sur un papier vert, le blanc de l’image sera vert sur le document imprimé).
Noir = C : 0% ; M : 0% ; J : 0% ; N : 100%
C’est le mode de couleur de tout ce qui est impression, peinture etc., c’est un procédé physique.

ATTENTION :
De part leur mode de composition différent, le RVB et le CMJN ont des cercles chromatiques différents, c'est-à-dire que certaines couleurs du CMJNn’existent pas en RVB (et vice versa). Donc on n’a jamais à l’écran (espace RVB) le rendu colorimétrique exact du document imprimé (espace CMJN).

C) Le niveau de gris

En niveau de gris, la couleur est définie en fonction de sa VALEUR en Noir, valeur comprise entre 0 et 255. Une image en niveau de gris donne donc une image en 1 couleur, donc 1 seul couche dont 1 film. Mais lors de...
tracking img