Bases du langage informatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6111 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic] | | | | | | |[pic]
|Présentation du binaire |

Vers la fin des années 30, Claude Shannon démontra qu'à l'aide de « contacteurs » (interrupteurs) fermés pour « vrai » et ouverts pour « faux » il était possible d'effectuer des opérations logiques en associant le nombre 1pour « vrai » et 0 pour « faux ».
Ce codage de l'information est nommé base binaire. C'est avec ce codage que fonctionnent les ordinateurs. Il consiste à utiliser deux états (représentés par les chiffres 0 et 1) pour coder les informations.
L'homme calcule depuis 2000 ans avant Jésus-Christ avec 10 chiffres (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9), on parle alors de base décimale (ou base 10).Toutefois dans des civilisations plus anciennes ou pour certaines applications actuelles d'autres bases de calcul ont et sont toujours utilisées :
• base sexagésimale (60), utilisée par les Sumériens. Cette base est également utilisée dans le système horaire actuel, pour les minutes et les secondes ;
• base vicésimale (20), utilisée par les Mayas ;
• base duodécimale (12),utilisée par les anglo-saxons dans leur système monétaire jusqu'en 1960 : un « pound » représentait vingt « shilling » et un « shilling » représentait douze « pences ». Le système d'heure actuel fonctionne également sur douze heures (notamment dans la notation anglo-saxonne) ;
• base quinaire (5), utilisée par les Mayas ;
• base binaire (2), utilisée par l'ensemble destechnologies numériques.
|Le bit |

Le terme bit (b avec une minuscule dans les notations) signifie « binary digit », c'est-à-dire 0 ou 1 en numérotation binaire. Il s'agit de la plus petite unité d'information manipulable par une machine numérique. Il est possible dereprésenter physiquement cette information binaire :
• par un signal électrique ou magnétique, qui, au-delà d'un certain seuil, correspond à la valeur 1 ;
• par des aspérités géométriques dans une surface ;
• grâce à des bistables, c'est-à-dire des composants électroniques qui ont deux états d'équilibre (l'un correspond à l'état 1, l'autre à 0).
Avec un bit il est ainsipossible d'obtenir deux états : soit 1, soit 0. Grâce à 2 bits, il est possible d'obtenir quatre états différents (2*2) :
|0|0|
|0|1|
|1|0|
|1|1|

Avec 3 bits, il est possible d'obtenir huit états différents (2*2*2) :
|Valeur binaire sur 3 |Valeur |
|bits |décimale |
|000 |0 |
|001 |1 |
|010|2 |
|011 |3 |
|100 |4 |
|101 |5 |
|110 |6 |
|111 |7 |

Pour un groupe de n bits, il est possible de représenter 2n valeurs.
|Poids des bits|

Dans un nombre binaire, la valeur d'un bit, appelée poids, dépend de la position du bit en partant de la droite. A la manière des dizaines, des centaines et des milliers pour un nombre décimal, le poids d'un bit croît d'une puissance de deux en allant de la droite vers la gauche comme le montre le tableau suivant :
|Nombrebinaire |

Pour convertir un mot binaire en nombre décimal, il suffit de multiplier la valeur de chaque bit par son poids, puis d'additionner chaque résultat. Ainsi, le mot binaire 0101 vaut en décimal :
23x0 + 22x1 + 21x0 + 20x1
= 8x0 + 4x1 + 2x0 + 1x1
= 5
|L'octet...
tracking img