Bases techniques de l'assurance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3827 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Formation Bancassurance : CAAT - BNA
Novembre 2009

Bases techniques de l assurance
Cours assuré par : Mme S. YANAT

Plan du cours :

I.

L assurance 1. Historique 2. Définition 3. Rôle 4. Inversion du cycle de production 5. Les types de contrats d assurance Les éléments d une opération d assurance 1. Le risque a. La notion du risque et risque assurable b. Le transfert du risque à lassureur c. L homogénéité des risques d. La dispersion des risques e. La sélection du risque f. La division du risque Ø La coassurance Ø La réassurance 2. La cotisation (Prime) 3. La prestation de l assureur 4. La compensation Les statistiques 1. La Loi des grands nombres 2. Les données statistiques de l assurance

II.

III.

IV. La tarification 1. La détermination et le calcul de la prime :a. La prime pure b. La prime nette c. La prime totale 2. Les modalités de paiement de la prime 3. Les provisions de primes V. Le sinistre (ou réalisation du risque) 1. La déclaration 2. Le contrôle des garanties (couverture) 3. Les exclusions et les limitations 4. L expertise 5. L indemnisation 6. Les provisions de sinistres 7. La fin du contrat d assurance

Conclusion

I . L assurance
1 .Historique
Les besoins sont à l origine de l assurance. En effet, les hommes ont de tout temps éprouvé un besoin de protection à l égard de tous les dangers qui menacent : · Leur intégrité physique, · Leurs revenus, · Leur patrimoine. Avant l apparition de l assurance, des pratiques ont été mises en place de façon naturelle pour atténuer, soulager et compenser les conséquences de la fatalité ou desaccidents. · La prévention : Il s agit des mesures prises afin d évier ou d atténuer la réalisation du risque, · L assistance : C est un acte d entraide effectué par solidarité envers la victime et qui intervient après la réalisation du risque, · L épargne : C est une opération individuelle qui consiste à prélever une partie des revenus actuels. Celui-ci sera capitalisé afin d en disposerultérieurement en cas de besoin. L assurance apparait donc comme la combinaison : · D une forme d assistance, · D une opération d épargne au sein d un groupe de personnes subissant le même sort (Ex : le risque de destruction de sa maison). Les dates clés de l assurance : ü ü ü ü ü ü ü 2700 av JC : Caisse d entraide des tailleurs de pierre égyptiens, Au M-A : Pratique du prêt à la grosse aventure, 1347 : AGênes, première police d assurance maritime, 15ème siècle : Premières assurances-vie sur l équipage des navires, 2 septembre 1666 : Incendie de Londres (13000 maisons détruites), 1710 : Création de la « Sun », le plus ancien assureur au monde. 16 juillet 1976 : Publication du code des assurances.

L histoire de l assurance est bien évidemment liée à celle des mathématiques et de la scienceactuarielle qui en découle. Sans les travaux de ses précurseurs, l assurance moderne, de surcroit l assurance vie n existerait tout simplement pas. Ces précurseurs sont : Edmund Halley, anglais créateur des tables de mortalité, Blaise pascal et Pierre Fermat, inventeurs du calcul de probabilité, Jacob Bernoulli, suisse inventeur de la Loi des grands nombres, Jean de Witt et Johannes Hudde, Hollandaisauteurs du calcul des rentes, Abraham de Moivre, français travaux par lesquels l anglais James Dodson a fondé la 1ere société d assurance sur la vie reposant sur de vraies bases techniques, Stauffer & Schätzle créateurs des tables de capitalisation ou tables d activité.

2 . Définition
D une manière classique, L assurance peut être définie comme étant « une convention par laquelle, encontrepartie d une prime, l assureur s engage à garantir le souscripteur en cas de réalisation d un risque prévu au contrat ». Techniquement, elle est définie d après une formule célèbre, comme « la compensation des effets du hasard sur le patrimoine de l homme par la mutualité organisée suivant les Lois de la statistique »

3 Rôle
Tout le monde s accorde à dire que l assurance joue un rôle non...
tracking img